• CE1 : Fichier de Mathématiques (2)

    Aux mois de novembre et décembre, nos jeunes CE1 ont bien repris leurs marques. Après la révision des acquis du CP, les voici désormais dans de nouveaux acquis, toujours préparés en amont par des jeux sportifs et des manipulations exécutées tous ensemble ou par petits groupes encouragés par leur enseignant.

    Ils vont apprendre successivement :

    • à tracer des cercles avec un compas... 
    • ... et des angles droits avec une équerre qu'ils auront construite eux-mêmes
    • à poser et effectuer une soustraction sans retenues
    • à compter de 5 en 5 pour se préparer à découvrir ou redécouvrir la multiplication
    • à compter jusqu'à 999, grâce à la monnaie et aux mesures de longueur

    Cet élargissement du domaine numérique connu leur permettra d'apprendre à jongler avec les mètres, les décimètres et les centimètres, en les ayant « touchés du doigt », ainsi qu'à échanger leurs centimes en euros et leurs euros en centimes.
    Ils acquerront de la sorte une connaissance sensible du principe de la numération décimale, connaissance qu'ils pourront transférer sans difficultés notables aux nombres eux-mêmes sans que soit précisée quelque quantité que ce soit.

    C'est aussi au cours de cette période qu'ils découvrent les « problèmes » et la présentation traditionnelle qui aide les enfants à structurer leur réflexion.

    Comme au cours de la première période, les quinzaines sont ponctuées par des « bilans » (n° 4 et 5) et le trimestre se termine par une « révision générale » au cours de laquelle les élèves peuvent s'entraîner encore une fois et se remémorer leurs acquis.

    Aucune utilité de transformer ces bilans et cette révision en évaluation normative. Le travail sera bien plus utile et fécond si les exercices sont abondamment préparés et commentés en classe plutôt que d'être donnés sous la forme d'un examen que l'on corrigera ensuite, seul devant son tableau, face à des enfants qui se désintéressent d'autant plus de ces tâches qu'ils ont déjà faites s'ils ont le sentiment de les avoir « ratées ».

    À l'enseignant de savoir jusqu'où lâcher la bride sur le cou de certains qui piaffent d'impatience et cherchent à caracoler toujours plus vite, tout en guidant et réconfortant au plus près leurs petits camarades qui préfèrent aborder l'inconnu avec prudence et circonspection de peur de buter et de faire un mauvais pas !

    Bon travail aux enfants et à leurs maîtres !

    Nota bene : Si vous souhaitez adapter la taille du fichier à celle de vos élèves, imprimez le fichier recto verso en A4 puis, à l'aide d'un massicot, couper les marges du haut et du bas de manière à avoir un format carré de 21 cm de côté avant de relier le cahier (les reliures à spirale sont assez pratiques).
    Les polices cursives sont : SeyesBDE et Cursivestandard.

    Télécharger « Mathématiques CE1 - période 2.pdf »

    Dans la même série :

    Français :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (2)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CM1 :

    CM1 : Étude de la langue (1)

    Mathématiques :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier de Mathématiques (1)

    ...

     Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier de Mathématiques (1)

    CE2 : Fichier de mathématiques (2)

    CE2 : Fichier de mathématiques (3)

    CE2 : Fichier de mathématiques (4)

    CE2 : Fichier de Mathématiques (5)

    Pour le CM1:

    CM1 : Mathématiques (1)

    CM1 : Mathématiques (2)

    Pour le CM2 :

     CM2 : Mathématiques et Étude de la Langue

     Pour la Grande Section :

    voir ici : Progression Se repérer, compter, calculer en GS et ici : Méthode Se repérer, compter, calculer en GS.


    8 commentaires
  • CM1 : Mathématiques (2)

    Voici le deuxième livre sur les trois que comprendra le manuel de mathématiques né de l'adaptation à la société d'aujourd'hui du manuel ancien LE CALCUL QUOTIDIEN, Collection Bodard - Picard - Renucci, édité chez F. Nathan, en 1964.

    Le CM1 est désormais lancé, les élèves ont appris à enchaîner les étapes intermédiaires, logiquement, une à une. Les révisions du CE2 sont arrivées à leur terme et ils entrent dans le vif du sujet des deux années de Cours Moyen : la division, les nombres décimaux, les fractions, les calculs d'aire.

    La méthode est toujours la même : peu à la fois, souvent revu et aggloméré aux nouveaux savoirs pour en provoquer d'autres par effet boule de neige.
    L'intelligence et le raisonnement sont sollicités tout au long de la séance, de la situation initiale où c'est le plus souvent un court problème qui amène le nouveau savoir jusqu'aux problèmes de fin de séance, en passant par le calcul mental, très souvent présenté sous forme de questions concrètes qui sont là pour empêcher l'esprit de travailler « à vide » sans le contrôle de la logique, et les exercices d'entraînement, plus souvent basés sur la répétition afin de créer des automatismes mais n'ayant pas peur de chercher eux aussi à provoquer la réflexion et l'esprit logique des élèves.

    La progression est en début de fichier ; chaque semaine est ponctuée par une révision-bilan permettant aux élèves de souffler et d'assurer leurs connaissances.

    J'accueillerai avec plaisir vos remarques et corrections et vous souhaite en attendant une bonne fin d'année scolaire !

     Télécharger « Livre maths CM1 - 2.pdf »

    Dans la même série :

    Pour le CE1 (en cours de rédaction) :

    CE1 : Fichier de mathématiques (1)

    CE1 : Fichier de Mathématiques (2)

     Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier de Mathématiques (1)

    CE2 : Fichier de mathématiques (2)

    CE2 : Fichier de mathématiques (3)

    CE2 : Fichier de mathématiques (4)

    CE2 : Fichier de Mathématiques (5)

    Pour le CM1 (en cours de rédaction) :

    CM1 : Mathématiques (1)

    Pour le CM2 :

     CM2 : Mathématiques et Étude de la Langue

    Français :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (2)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (2)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CM1 :

    CM1 : Étude de la langue (1)

    Pour le CM2 :

     CM2 : Mathématiques et Étude de la Langue


    6 commentaires
  • CE1 : Étude de la langue - corrections

    Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais. Et comme je fais, je me trompe.

    Heureusement, ceux qui utilisent mes petites productions me signalent mes coquilles. Je les en remercie.

    Cela me permet de corriger rapidement les fichiers pour les remettre en ligne, plus aboutis, afin que chacun puisse en profiter.

    Ci-dessous les liens qui vous permettront d'aller télécharger les Périodes 4 et 5, dûment corrigées. Encore merci à Chloé et à ses élèves, qui s'amusent à chercher les bêtises de « Catheeerineeee ! »

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (5)


    votre commentaire
  • CE1 : Fichier de Mathématiques (1)

    Présentation

    Un fichier de mathématiques, ce n'était pas prévu au départ puisque j'en avais déjà un. Mais comme la progression et les exercices qu'ils contenaient ne m'appartenaient pas entièrement, j'ai préféré en refaire un pour lequel je n'aurai de comptes à rendre à personne.

    J'en ai profité pour changer de formule. Si le précédent ne comportait pas de guide de l'enseignant, celui-ci en a un intégré au fichier.

    Ce guide de l'enseignant a pour ambition de donner toutes les indications nécessaires pour construire avec les enfants un programme d'acquisition des notions de numération, de calcul, de mesures et de géométrie basé sur l'activité sensorielle globale des enfants :

    • d'abord, lors de jeux sportifs[1] au cours desquels les éléments à grouper, comparer, ranger, compter, éprouver sensoriellement sont les enfants eux-mêmes ou le matériel qu'ils utilisent ;
    • ensuite, lors de jeux sur table, fabrications, manipulations pendant lesquelles, le plus possible, les élèves ont besoin des notions mathématiques abordées par le jeu sportif pour réussir.

    C'est ainsi qu'ils vont utiliser les mathématiques pour en saisir l'utilité, passant de l'utilisation instinctive au cours des jeux à celle plus réfléchie, par l'intermédiaire d'un matériel concret qu'ils apprennent à observer  pour arriver aux connaissances, dégagées de leur habillage concret et facilement réutilisables en toutes circonstances.
    Ils passeront alors à la dernière phase :  

    • l'entraînement sur feuille qui participe à la mémorisation de ces connaissances grâce aux exercices écrits que propose le fichier[2].

    Cet outil est donc à la fois un guide de l'enseignant et un recueil d'exercices pour l'élève. Il comprend comme les autres fichiers de la série des « bilans » réguliers (ici, toutes les deux semaines).
    Je ne les ai pas conçus comme des évaluations mais bien comme des « réactivations », destinées à permettre aux jeunes élèves, parfois un peu trop prompts au « zapping pédagogique » d'apprendre à garder en mémoire l'essentiel, de le mobiliser à bon escient et de poursuivre l'apprentissage qui est loin d'être terminé une fois la page du fichier tournée.

    Première quinzaine de classe au CE1

    Le cahier dont je me suis inspirée fonctionne comme fonctionnaient alors tous les manuels scolaires.
    Après deux mois à deux mois et demi de vacances d'été, les élèves n'étaient pas confrontés à des évaluations visant à connaître leur niveau. En revanche, les contenus proposés reprenaient à peu près ce qui avait été fait l'année précédente au cours d'une période allant du début novembre à la fin avril.

    C'est ainsi que la classe de CE1 revoyait au cours de la première quinzaine :

    • les nombres de la première dizaine
    • le décimètre et le centimètre
    • l'idée de moitié
    • les pièces de 1, 2, 5 et 10 centimes
    • les nombres de la deuxième dizaine

    On privilégiait les séances courtes, de 15 à 20 minutes, réparties sur la journée de manière à ce que les élèves aient réellement travaillé les mathématiques pendant une heure entière.

    Premier jour : Les nombres de la 1re dizaine

    En ce premier jour de classe, l'enseignant regroupe ses élèves autour de lui dans la cour de l'école pour une quinzaine de minutes de jeux sportifs. Il organise un Jeu de la maîtresse folle puis explique Les rondes de dix. Il finit par 2 minutes de Lucky Luke qui serviront de retour au calme avant d'entrer en classe.

    À la suite ou à un autre moment de la journée, il reprend ses élèves là où il en était resté : l'utilisation des 10 doigts de la main comme matériel d'étude et les fait jouer à Ah, j'ai perdu des doigts !
    Les jeux continuent avec une courte partie de Mémory suivie d'une autre de Scrabble. Le tout se fait sur un rythme très enlevé, les élèves sont sollicités tour à tour et la classe toute entière, enseignant compris, aide les élèves en difficulté à réussir leur partie du travail.
    La liste des nombres de 1 à 10, en chiffres et en mots, est alors affichée dans la classe où elle restera pendant quelques jours ou semaines. Lorsque la plupart des élèves de la classe n'en auront plus besoin pour orthographier correctement les mots, elle sera ôtée pour laisser la place à d'autres apprentissages en cours.

    Enfin, toujours à la suite ou de manière décalée, les élèves sont conviés à faire les deux premiers exercices de leur fichier, seuls, ou s'ils n'y arrivent pas, accompagnés par l'enseignant.
    Des jeux de Memory et de Scrabble, mais aussi des bâtonnets tous identiques, des décimètres et des centimètres en bois (réglettes Cuisenaire) ou en carton fort et des pièces de 1, 2, 5 et 10 c,  à libre disposition au fond de la classe, permettent aux élèves qui terminent leurs exercices rapidement de continuer à s'entraîner et à mémoriser.

    Deuxième jour : Les nombres de la 1re dizaine

    Dans la cour, les jeux sont repris à l'identique. L'enseignant insiste plus qu'hier sur les nombres entre 5 et 10 et sur les compléments à 10. Le jeu Ah, j'ai perdu mes doigts finira le moment de retour au calme.
    Il pourra être repris les jours suivants jusqu'à ce que la plupart des élèves aient mémorisé tous les compléments à 10 sans avoir eu besoin de les copier dans un cahier de leçons et de les réviser à la maison.

    En classe, les jeux de Memory et de Scrabble peuvent être pratiqués en équipes si la classe est calme et à l'aise dans les apprentissages. Sinon, il vaudra mieux garder la structure « en groupe classe » en insistant autant sur les acquis éducatifs que sur les acquis mathématiques.

    C'est cependant le jeu Avec des réglettes, avec sa variante, qui sera le point de mire de la journée. Il pourra être pratiqué pendant la séance consacré aux Arts Visuels. Les élèves compareront leurs réalisations, pourront en coller certaines sur du carton de couleur s'ils le souhaitent, reproduiront les modèles du fichier ce qui leur permettra d'en avoir déjà compté les réglettes avant même que l'exercice leur soit demandé.

    La troisième partie de la séance sera utilisée pour réaliser les deux derniers exercices du fichier et pour expérimenter librement avec le matériel mis à disposition en fond de classe.

    Troisième jour : Le décimètre et le centimètre

    La notion du jour se prêtant mal aux jeux sportifs, l'enseignant reprend les jeux relatifs aux nombres de la première dizaine. Les élèves connaissent désormais les règles, leur but est d'être plus rapides, plus organisés. Celui de l'enseignant est d'obtenir une mémorisation sûre de l'écriture des « mots-nombres » et des compléments à dix.

    En classe, les manipulations visent à nommer, comparer et utiliser les réglettes de 1 dm et 1 cm. Les élèves sont actifs, ils pensent jouer alors que l'enseignant, lui, met tout en œuvre pour commencer à construire la notion de numération décimale : un décimètre, c'est une dizaine de centimètres, c'est 10 fois 1 centimètre Il a même, très loin au fond de son cerveau, l'idée qu'un jour, ses jeunes élèves découvriront qu'entre deux nombres entiers qui se suivent, il existe une infinité de nombres décimaux. Comme il sait que c'est une notion difficile qui demande à être préparée intuitivement très longtemps en amont, il propose à ses élèves des segments dont la mesure n'est pas égale à un nombre exact de cm et il le leur fait verbaliser.

    Sur le fichier, les deux premiers exercices sont très courts, comme la veille. Ils visent seulement à réinvestir de qui vient d'être découvert ensemble. Les élèves en difficulté sont aidés, assistés, confortés dans leurs réussites.
    Le maître use et abuse de la répétition des mots décimètre et centimètre et rappelle fréquemment leur rapport.
    Les élèves qui prennent le matériel en libre accès sont encouragés à trouver des longueurs à mesurer plutôt en décimètres ou plutôt en centimètres.

    Quatrième jour : Le décimètre et le centimètre

    Les jeux de cour sont les mêmes. L'enseignant y ajoute s'il le souhaite des jeux dans lesquels il demandera des moitiés : moitié de classe, de rondes, de nombre de doigts, ...

    En classe, les élèves s'entraîneront à utiliser une règle pour tracer des segments à partir d'un point et à les mesurer.
    Ce n'est qu'une fois bien entraînés qu'ils passeront aux deux derniers exercices de la page du fichier et traceront les segments AB, CD et EF.
    Le dernier exercice allie géométrie, mesure et calcul comme ce sera fréquent tout au long de l'année.

    Cinquième jour : L'idée de moitié

    En ce dernier jour de la première semaine, pas de jeux sportifs, ni de manipulations, car les élèves vont réaliser la page du fichier en entier.

    C'est l'occasion pour l'enseignant de travailler différemment. Il peut par exemple alterner manipulations sur table et exercices :

    • Les élèves reçoivent par exemple des sachets contenant de 1 à 10 objets. À eux de dire s'ils peuvent constituer 2 moitiés ou s'il y a forcément une collection qui a 1 élément de plus que l'autre.
      Il leur propose alors de faire, très vite, le premier exercice du fichier.
    • Puis il distribue des bandelettes de carton mesurant de 2 à 10 cm. Les élèves les plient en 2 et les mesurent à l'aide de leurs réglettes de 1 cm. Les remarques sur les mesures exactes ou inexactes sont formulées.
      L'exercice 2 est fait à la suite de cela, rapidement puisque la mesure 6 cm : 2 vient d'être effectuée en manipulation.
    • L'exercice 3 comporte une difficulté : celle de faire un trait horizontal pour partager en deux la feuille d'images. L'enseignant répète qu'il ne veut qu'un trait et mène un débat entre les élèves jusqu'à ce que la solution soit trouvée.
      Il peut, si cela est nécessaire, afficher au tableau une feuille de 2 rangées de 5 images afin que les élèves puissent venir « toucher du doigt » le problème qui leur est posé.
    • L'exercice 4 amène les élèves dans le domaine de l'abstrait, l'enseignant rappellera les partages d'objets et les pliages de bandelettes effectués au cours des deux premiers exercices.

    Sixième jour : Les pièces de 1, 2, 5 et 10 c

    Pas de jeux sportifs, en revanche, après les manipulations individuelles sur tables, des jeux collectifs permettant d'apprendre à utiliser la monnaie et de réinvestir la notion de moitié afin de commencer la mémorisation des moitiés des nombres pairs de la première dizaine.

    Les exercices étant difficiles et nécessitant du temps, ils seront faits le lendemain, lorsque les élèves seront très bien familiarisés avec les échanges possibles.

    Septième jour : Les pièces de 1, 2, 5 et 10 c

    L'enseignant vise l'échange de 2 pièces de 1 c contre une pièce de 2 c. Il va donc commencer à demander qu'on lui donne moins de pièces ou ne pas donner assez de pièces de 1 c pour que les élèves soient contraints de procéder à cet échange.
    Enfin, il va finir par demander d'utiliser le moins de pièces possible pour payer une somme de 10 c.

    Il pourra alors passer aux deux exercices du fichier qui seront faits, au besoin, en même temps au tableau et sur le cahier, après débat collectif.

    Huitième jour : Les nombres de la 2e dizaine

    Savoir réciter, lire et écrire les nombres de la deuxième dizaine en chiffres et en lettres, connaître les décompositions additives de ces nombres et prendre des repères pour pouvoir les retrouver sans avoir à utiliser l'apprentissage du type « récitation ».

    Les jeux sportifs ont lieu pendant la séance d'EPS quotidienne. Les manipulations reprennent des jeux déjà pratiqués en étendant le champ numérique jusqu'à 20. C'et l'occasion de commencer à construire ces repères qui permettent de tisser des relations entre les nombres :

    • si j'enlève un élève (ou un objet) dans un groupe, je le rajoute dans l'autre
    • certains nombres peuvent être partagés en 2 moitiés, d'autres non
    • 10 + ..., c'est pareil que 1 dizaine et ... unités
    • à partir de 11 + ..., c'est comme à partir de 1 + ..., parce que 11, c'est 10 + 1.
    • même chose pour 12, 13, 14, ..., jusqu'à 19.

    Les élèves feront l'exercice 1, en s'aidant de leur matériel (bûchettes, bouliers, mathcubes, ...). L'enseignant sera présent et aidera les enfants à prendre des repères et à réinvestir ce qu'ils ont commencé à remarquer lors des jeux de rondes.

    Neuvième jour : Les nombres de la 2e dizaine

    Tous les jeux faits la veille en EPS et en classe avec le matériel sont repris. La variante du jeu Les rondes de 10 est proposée afin d'aider à la mémorisation des décompositions des nombres de la deuxième dizaine.

    Après l'exercice 2, que la plupart des élèves peuvent réaliser seuls, en se remémorant le travail de la veille, l'exercice 3, assez long pour des élèves ne maîtrisant pas encore le répertoire additif, sera fait à l'aide de matériel (bûchettes, jetons, ...).
    L'enseignant leur montrera comment procéder pour ne pas tout recommencer à chaque fois et provoquera les remarques visant à rendre le travail plus rapide et moins répétitif :

    « 17 = 9 + ... Qui a une idée ? Personne ? Prenez 17 bûchettes : il faut combien de dizaine et combien d'unités ?
    – Il faut 1 dizaine et 7 unités...
    – Oui. Vous allez ensuite en prendre 9 que vous poserez à gauche de votre fichier et les autres que vous placerez à droite.
    – Pour en prendre 9, il faut prendre les 7 unités et encore 2 qui sont dans la dizaine.
    – Ou alors, on en enlève une dans le paquet et il en reste 9 !
    – Oui, les deux solutions sont possibles... Avant de le faire, quelqu'un saurait-il combien il restera de bûchettes à droite du fichier ?
    – Si on en enlève 1 bûchette dans le paquet, c'est facile !
    – Même l'autre, c'est facile ! On prend 7 et 2, ça fait 9 et il reste 10 moins 2, ça fait 8 !
    – Avec l'autre méthode aussi, ça fait 8 ! 7 et 1 égale 8 !
    – Oui, très bien. Nous allons vérifier quand même puis nous écrirons sans rien démonter. Nous aurons 9 bûchettes à gauche et 8 bûchettes à droite. Ne démontez rien surtout.

    ... les élèves procèdent  à la manipulation et complètent leur fichier, certains avec l'aide de l'enseignant ou de leur voisin ...

    – Moi, j'ai compris pourquoi il ne faut rien démonter. C'est parce qu'on va faire comme tout à l'heure.
    – C'est-à-dire ? Quelqu'un d'autre peut expliquer l'idée de X ?
    – Oui, moi ! Là, il y a 9 bûchettes et là 8. Et on nous demande 5 + ... . Si on enlève d'un côté pour avoir 5 et qu'on le met de l'autre côté, c'est plus facile.
    – Qui peut expliquer pourquoi c'est plus facile ?
    – C'est parce qu'on en déplace moins alors c'est facile à compter. Par exemple, si j'en enlève 3 du côté où il y en a 8, j'en ai 5...
    – Très bien. Qui continue ? Oui...
    – Et les 3, il faut les mettre là où il y en avait 9. Ça fait...
    – 12 ! Ça fait 12 ! 5 + 12 ! On écrit 5 + 12 !
    – Et on ne démonte pas ! Parce que c'est 7 et 7, c'est 5 + 2...
    – Du calme, du calme. Une chose après l'autre. Vous déplacez vos 3 bûchettes, vous vérifiez si ce que nous ont dit X, Y, Z et A est vrai, vous complétez le fichier et ensuite, nous verrons comment compléter la troisième égalité...

    ... les élèves procèdent à la manipulation, complètent leur fichier et se penchent sur la troisième puis la quatrième égalité, toujours aidés par l'enseignant qui donne la parole à d'autres élèves et soutient ceux qui en ont le plus besoin ...

    Ceux qui ont bien compris peuvent désormais continuer seuls, avec leurs bûchettes s'ils le souhaitent. Ceux qui préfèrent rester avec moi pour la deuxième ligne viennent s'installer près du tableau, s'il vous plaît.

    ... Après chaque nouvelle ligne à compléter, l'enseignant propose à certains élèves de continuer seuls ; il garde ceux qui préfèrent travailler avec lui pour la série suivante...

    Dixième jour : Bilan 1

    Toutes les deux semaines, le fichier fait une petite pause dans les apprentissages et propose aux élèves et à leur enseignant de jeter un regard en arrière : qu'avons-nous appris ? savons-nous nous en servir ? comment aller plus loin désormais ?

    Ce n'est donc pas une évaluation à mener dans les conditions d'un examen avec révisions à la maison, travail individuel, correction « sanction » dans laquelle les résultats faux sont barrés et accompagnés de la mention NA ou ECA et compte-rendu aux familles sous forme de graphique, d'étoile ou de cases coloriées.

    C'est même tout le contraire.

    L'enseignant réserve la séance de manipulations à revoir : les écritures des nombres des deux premières dizaines - la notion de moitié avec des collections à partager en deux parts égales et des figures à plier en deux parties semblables - les tracés à la règle et la mesure en cm - les manipulations à base de pièces de 1, 2, 5 et 10 c - les écritures additives des nombres de la deuxième dizaine.

    Il est là, près des élèves lorsqu'ils ouvrent leurs fichiers et :

    • Il aide les élèves étourdis à retrouver l'orthographe exacte des nombres proposés.
    • Il fournit le papier quadrillé nécessaire aux enfants qui n'arrivent pas à visualiser le pliage des figures de l'exercice 2 et leur propose de les dessiner et les découper pour pouvoir ensuite les plier en deux surfaces identiques.
    • Il propose aux élèves de se servir de leur « décimètre » de carton ou de bois pour prolonger le segment noir de chaque côté. Il rassure les élèves qui croient qu'ils doivent absolument produire 3 segments égaux. Il aide ceux qui en ont besoin pour mesurer, grâce à leurs « centimètres » de carton ou de bois, les deux segments tracés à droite et à gauche du segment déjà tracé.
    • Il fournit les pièces aux élèves en difficulté et les aident à les compter puis il les encourage à « essayer » chaque pièce l'une après l'autre s'ils ne trouvent pas d'eux-mêmes la pièce manquante.

    Et voici le fichier en question :

    À imprimer recto-verso avant de couper les feuilles en haut et en bas pour obtenir un format 19 x 21 afin que les élèves de CE1 ne soient pas contraints à se coucher sur leur feuille pour pouvoir compléter les lignes du haut.

    Les polices cursives sont SeyesBDE et Cursive standard qu'on télécharge gratuitement sur internet.

    Télécharger « Mathématiques CE1 - période 1.pdf »

    Et la progression annuelle :

    Télécharger « Table des matières.pdf »

    Notes : 

    [1] Comme dans la méthode Se repérer, compter, calculer en GS ou  dans le livre du maître que j’avais conçu pour Compter, calculer au CP qui n’a pas été retenu par l’éditeur du fichier (je l’ai toujours et je peux vous l’envoyer s’il vous intéresse).

    [2] Je me suis très fortement inspirée d’un « cahier de calcul », publié chez Hachette en 1965, co-écrit par Ardiot, Wanauld, Budin que j'ai trouvé sur le site Manuels anciens.

    Dans la même série :

    Français :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (2)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CM1 :

    CM1 : Étude de la langue (1)

    Mathématiques :

    Pour le CE1 :

     ...

    CE1 : Fichier de Mathématiques (2)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier de Mathématiques (1)

    CE2 : Fichier de mathématiques (2)

    CE2 : Fichier de mathématiques (3)

    CE2 : Fichier de mathématiques (4)

    CE2 : Fichier de Mathématiques (5)

    Pour le CM1:

    CM1 : Mathématiques (1)

    CM1 : Mathématiques (2)

    Pour le CM2 :

     CM2 : Mathématiques et Étude de la Langue


    14 commentaires
  • CM1 : Étude de la langue (1)

    Petit à petit, l'oiseau fait son nid... Avec le printemps arrive le premier trimestre d'un manuel d'étude de la langue (grammaire et analyse, conjugaison, vocabulaire méthodique et expression, orthographe et rédaction) pour les élèves de CM1.
    Je l'ai concocté en m'inspirant largement de quatre manuels anciens, édités dans les années 1960 : Grammaire et conjugaison au cours moyen et Le français par l'usage, cours moyen, Ageorges et Anscombres, MDI - De la lecture à l'expression française, livre II, Rigaud-Vasconi, SUDEL - Grammaire, cours moyen 1re année, Villars, Marchand, Vionnet, Hatier.

    C'est un manuel, comme pour les mathématiques, car entre neuf et onze ans, la vitesse d'écriture doit accélérer. Je tiens cependant le document Word à la disposition des personnes qui souhaiteraient l'adapter en fichier en raison de conditions particulières.

    Il fonctionne toujours de la même manière : des petits pas, repris lors des leçons suivantes, qui, progressivement, installent les connaissances et donnent des habitudes.
    Le schéma, quotidien, est toujours le même :

    • Nous commençons par la lecture d'un texte ou de quelques phrases simples, visant à engager la réflexion des élèves. La notion abordée est généralement mise en valeur par des caractères gras ce qui permet de fixer l'attention des enfants.
    • Ce texte est suivi d'un questionnaire qui guidera l'observation collective ; il permettra aux élèves d'appréhender la notion, puis de la conforter et enfin de l'assurer. C'est une démarche active dans laquelle les élèves s'engagent et réfléchissent, observent et déduisent, concluent et mémorisent.
    • Une « leçon » souvent conçue sous forme de « pense-bête » ou de « carte mentale » mais presque toujours accompagnée de phrases que j'ai voulues claires et concises afin de ne désavantager ni les élèves « visuels » ni les « auditifs ».
    • Quant aux « kinesthésiques », qui ont besoin d'agir avec leurs mains pour aider leur mémoire, ils seront servis, comme leurs camarades, dans l'avant-dernière partie de la page, consacrée à plusieurs exercices d'entraînement sur le cahier de classe.
    • Une quatrième partie suit la leçon principale. Elle est consacrée à l'analyse grammaticale, lorsque nous sommes dans le domaine de la grammaire ou de la conjugaison et aux liens à faire entre le vocabulaire et la rédaction (du vocabulaire à l'expression ou de l'expression aux notions grammaticales et/ou lexicales). Cette partie pourra être menée à la suite de la première ou à un autre moment de la journée de classe, collectivement ou en autonomie.

    Le manuel est conçu pour 11 semaines de classe et mène donc de la rentrée aux vacances de Noël. Contrairement au manuel de mathématiques, il ne comporte pas de bilans hebdomadaires ; ceux-ci sont remplacés par les parties en bas de pages (analyse ; expression) et par la page hebdomadaire de rédaction.
    D'où l'importance capitale d'une exigence sans failles dans ce domaine : le texte produit au brouillon est la manière d'encourager au transfert et à l'application des notions acquises ; il doit être correctement rédigé, orthographié et ponctué avant d'être recopié.
    Si le niveau de la classe est faible ou que les élèves n'ont jusqu'alors pas été entraînés à utiliser leurs acquis orthographiques et grammaticaux, y compris en situation de production autonome d'écrit, il vaudra toujours mieux se contenter d'un travail collectif recopié ensuite individuellement, que tolérer des textes mal écrits, composés de lambeaux de phrases souvent sans queue ni tête et bourrés de fautes d'orthographe !
    Le manuel ne comporte pas de textes de dictées mais je conseille vivement, pour compléter le travail d'exigence orthographique mené en rédaction, de dicter au moins une fois par semaine un court paragraphe de 30 à 50 mots au premier trimestre[1]. Ces dictées seront conçues, comme les rédactions, comme un travail d'apprentissage et non d'évaluation. Le but est que chaque élève réussisse peu à peu à apprendre à écrire sans fautes dès le premier jet.

    Je conseille de faire réaliser les exercices d'entraînement sur un cahier 17x22, sans faire copier la consigne.
    Si la correction peut être individuelle et avoir lieu juste après le travail, ce sera idéal. Cela permettra de demander aux élèves de corriger leurs fautes de copie ainsi que les erreurs et étourderies commises. Après un à deux va-et-vient de ce type, l'enseignant ne doit pas hésiter à corriger lui-même en réexpliquant la leçon. La notion sera revue et approfondie encore au cours de l'année scolaire, puis au CM2 et enfin au collège, l'élève a encore le droit à une maîtrise partielle.
    Pour les exercices de rédaction, il faudra nécessairement procéder en deux temps : rédaction phrase par phrase au brouillon (crayon à papier de préférence) avec correction après chaque phrase et copie sur un cahier de classe, une fois que le brouillon est correctement rédigé, orthographié et ponctué.

    Ce manuel, conçu à partir de manuels anciens, déborde largement les programmes actuels de l'Éducation Nationale. Il arrive aussi que la nomenclature employée diffère légèrement de celle recommandée actuellement[2]. Il est néanmoins utilisable au quotidien dans une classe[3] ou en complément à la maison ou dans le cadre du soutien scolaire.

    Quand j'aurai ajouté que les premières leçons sont des révisions visant à réactiver les acquis des années scolaires précédentes et qu'elles dispensent donc de perdre plusieurs semaines à mener des évaluations, je crois que j'aurai fait le tour de la méthode et que je pourrai vous laisser la consulter tranquillement.

    Télécharger « Grammaire CM1 - 1.pdf »

    Je remercie les personnes qui ont mis leurs documents à disposition sur la Toile. Si elles souhaitent que je les enlève de ce fichier, qu'elles n'hésitent pas à me contacter.

    Notes :

    [1] On passera à 60 puis 80 à 90 mots aux trimestres suivants.

    [2] Une correspondance est alors généralement donnée en note.

    [3] Pour les collègues qui préféreraient s’en tenir aux programmes déterminés par les Instructions Officielles, je conseille la collection Archilecture, éditée par Samir éditeur, ou encore Français explicite, chez Hachette, dont je connais le sérieux des auteurs.

    Dans la même série :

    Français :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE1 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (1)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (2)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (3)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (4)

    CE2 : Fichier d'Étude de la Langue (5)

    Mathématiques :

    Pour le CE1 :

    CE1 : Fichier de Mathématiques (1)

    CE1 : Fichier de Mathématiques (2)

    Pour le CE2 :

    CE2 : Fichier de Mathématiques (1)

    CE2 : Fichier de mathématiques (2)

    CE2 : Fichier de mathématiques (3)

    CE2 : Fichier de mathématiques (4)

    CE2 : Fichier de Mathématiques (5)

    Pour le CM1:

    CM1 : Mathématiques (1)

    CM1 : Mathématiques (2)

    Pour le CM2 :

     CM2 : Mathématiques et Étude de la Langue


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique