• CP : Écriture graphémique (1)

    CP : Écriture graphémique (1)

    Lorsque je vous ai soumis CP : Rituel d'imprégnation graphémique (2), je vous ai parlé d'une éventuelle extension écrite de ce rituel, qui se transformerait alors quasiment en méthode.

    Quelques-uns d'entre vous m'ont alors contactée pour me dire qu'ils étaient intéressés par cette extension.
    Nous voici donc en train de transformer, pour ceux qui le souhaitent, un petit rituel anecdotique, ajouté à la LA méthode de lecture utilisée en classe, en une véritable méthode d'écriture-lecture où l'on écrit pour apprendre à lire et où on lit pour découvrir de nouvelles règles d'écriture.

    Nota bene : J'en profite pour répéter que ce rituel est inutile avec une méthode dite « syllabique » qui, chaque jour, apprend aux élèves (et à leurs enseignants, parfois fort étonnés) que pour lire et écrire, on utilise des lettres qui obéissent à des règles (si, si, même chrysanthème, ornithorynque, les poules du couvent qui couvent et les portions de fromage que nous portions dans nos havresacs), et que ces règles, il suffit de les utiliser au quotidien, comme base de l'apprentissage, pour être capables de les réutiliser en toutes circonstances.
    j'en profite aussi pour rappeler que je ne suis pas totalement fan des méthodes alphabétiques strictes et que je préfère quant à moi une bonne méthode analytico-synthétique, comme Écrire et Lire au CP, car elle a l'avantage de lier dès le début et beaucoup plus intimement le son (= la liaison graphème-phonème) et le sens (= la compréhension, y compris fine, du texte lu).

    Pour l'instant, je n'ai fait que les six premières semaines, c'est-à-dire la première période, celle qui occupera les mois de septembre et d'octobre. J'espère que vous trouverez cela suffisamment clair pour oser vous lancer.

    Il vous faut pour chaque élève :

    • un cahier seyes agrandi (12x12 ou 3 mm, c'est la même chose) de format 17 cm x 22 cm, dans lequel vous reproduirez les modèles prévus sur les fiches à la main (stylo vert, ou violet, ou rose, c'est plus mignon que stylo rouge). Vous ne pouvez pas vous tromper de format, en seyes agrandi, il n'existe que des petits cahiers
    • un porte-vue, un classeur, une simple pochette pour ranger les fiches d'exercices une fois qu'elles ont été faites et corrigées par vos soins (normalement, elles seront toujours justes parce que, nous allons l'expliquer ci-dessous, vous aurez fourni l'aide nécessaire pour que ce soit le cas)

    Il vous faudra aussi une imprimante, et le droit de photocopier les exercices pour vos élèves. Un demi-A4 par jour. Je suis désolée. Vous pouvez faire sans en restant au tableau, mais vos élèves seront moins autonomes, forcément.
    Je peux éventuellement vous faire une banque d'images, de manière à ce que vous puissiez en reproduire plus sur une feuille A4, mais vous aurez ensuite à les découper pour chaque journée et à les coller une à une dans les cahiers du jour des enfants. Dites-moi, je dois pouvoir le faire assez facilement et rapidement (courant de semaine prochaine).

    En tout cas, il faut tous faire. Tous les jours. À part le mercredi matin, si vous travaillez encore ce jour-là. Mais vous ferez autre chose. Parce que si on veut qu'un enfant sache écrire, il faut qu'il écrive. On n'a pas le choix[1]. C'est en forgeant qu'on devient forgeron et en écrivant qu'on apprend à écrire. Tout comme c'est en lisant qu'on devient liseron... ou lecteur, comme vous préférez.

    Cela pourrait donner à peu près cela (que je recopie dans l'article précédent) :

    Matin :

    • En arrivant en classe : découverte du ou des nouveaux graphèmes, séance Matin du Guide Pédagogique (durée : 10 à 20 minutes)
    • et tout de suite après : séance « Geste d'écriture », exercices préparatoires, gestes nécessaires aux nouveaux graphèmes, entraînement sur l'ardoise donnant prétexte à écriture de syllabes, puis de mots et même de phrases (durée : 15 à 20 minutes)
    • Après la récréation : Écriture sur le cahier d'écriture[2], le graphème du jour (une ligne), son association aux graphèmes connus pour écrire des syllabes (une ligne de chaque), copie : mot entièrement déchiffrable  (et bientôt phrase) à recopier et dessiner (durée : 15 à 20 minutes)

    Après-midi :

    • En arrivant en classe : entraînement grâce à la séance Après-midi du Guide pédagogique. On alternera des séances qui présenteront d'abord la lecture puis l'écriture et celles pendant lesquelles l'écriture précédera la lecture (l'écriture pouvant être obtenue par la composition à l'aide d'étiquettes-lettres dans les classes qui arrivent non-scriptrices au CP). (durée : 10 à 20 minutes)
    • et tout de suite après : On clôturera la séance par ce travail collectif de « production d'écrit » consistant à retrouver quelle lettre connue sert à traduire une partie du mot représenté sur l'image proposée (pas de piège, pas de difficulté, il faut que la confiance gagne les plus timorés de nos élèves).
      Pas d'ordre des lettres dans le mot non plus, quand nous écrivons, nous le faisons toujours linéairement, de gauche à droite, sans jamais nous demander si la lettre o vient en début, en milieu ou en fin de mot. Puisque nous ne leur faisons écrire que ce qu'ils savent coder dans le mot (et bientôt, ils sauront tout coder dans les mots que nous leur proposerons, cet exercice est au mieux inutile, au pire déstabilisant pour les enfants qui n'ont jamais fait ça lorsqu'ils apprenaient quelque chose). (durée : 5 à 10 minutes)
    • En fin d'après-midi, après la récréation : distribuer la feuille du carnet « Je lis tout seul ». Le faire lire en classe une seule fois, mot après mot, ou lettre après lettre au début de l'année, en changeant très fréquemment d'élève. Faire ranger le carnet dans le cartable, et rappeler chaque jour qu'il faut le relire à la maison ou à l'étude avec un adulte ou un « grand enfant » qui sait déjà lire  (durée : 5 à 10 minutes)

    Vous verrez en lisant les fiches que le travail du début d'après-midi évolue assez vite et que la partie écrite gagne en puissance. On pourra peut-être alors la scinder en deux et en faire une partie le matin, après l'écriture dans le cahier seyes et l'autre l'après-midi.
    Je pense aussi aux collègues qui fonctionnent en ateliers. Dès que leurs élèves réaliseront qu'ils entendent les sons et arriveront seuls à faire ces exercices (une à deux semaines pour les élèves lambda, un peu plus pour les élèves plus fragiles).

    Vous verrez aussi, et ça a son importance, que ces exercices d'écriture débouchent souvent, très souvent, sur des apprentissages grammaticaux. En effet, après deux à trois ans de nouveaux programmes déclarés indemnes de grammaire par la volonté de sa sainteté l'innovation, nous retrouvons à une sensibilisation à la grammaire dès le CP, comme précédemment.

    Ils sont très simples et se basent sur l'intuition des enfants. Ils ne prennent pas des heures parce que, premièrement, vu le peu qu'il y a à apprendre, et la durée de l'année scolaire, c'est complètement inutile et, deuxièmement, je préfère une classe où l'on fait des sciences, de l'histoire, de la géographie, de l'éducation physique et sportive, de la musique, des arts plastiques et de la grammaire à une classe où, après des heures de recherches, au CP, on récite sans comprendre : « Dans une phrase, un verbe indique une action. » ou « Une phrase commence par une majuscule et se termine par un point. »

    Et puis, si vous êtes vraiment très sages, un jour, je vous expliquerai comment on peut faire de la grammaire au CP, toujours sans leçons, en EPS, en musique, en questionnant le monde, et même dans le car, quand on part en sortie scolaire, avec ou sans nuitées. Et comment, au CE1, on se rend compte que ça a été intégré et parfaitement digéré (ce qui fait aussi gagner du temps pour les arts, les activités physiques, la culture générale, ...).

    Les guides hebdomadaires d'activités d'écriture :

    A) Période 1 - Semaine 1 :

    Télécharger « Écriture P1 - S1 .pdf »

    B) Période 1 - Semaine 2 :

    Télécharger « Écriture P1 - S2 .pdf »

    C) Période 1 - Semaine 3 :

    Télécharger « Écriture P1 - S3 .pdf »

    D) Période 1 - Semaine 4

    Télécharger « Écriture P1 - S4.pdf »

    E) Période 1 - Semaine 5 :

    Télécharger « Écriture P1 - S5.pdf »

    F) Période 1 - Semaine 6 :

    Télécharger « Écriture P1 - S6.pdf »

    Dans la même série :

    A) Lecture :

    CP : Rituel d'imprégnation graphémique (1) ; CP : Rituel d'imprégnation graphémique (2) ; CP : Rituel d'imprégnation graphémique (3) ;

    B) Écriture :

    ... ; CP : Écriture graphémique (2) ; CP : Écriture graphémique (3) ;

    Notes :

    [1] J’ai reçu aujourd’hui une carte postale envoyée par un petit garçon de 8 ans qui va entrer au CE2 dans trois semaines et je suis atterrée. Ce petit garçon, très bon élève, écrit comme écrivaient mes élèves en fin de GS ou en début de CP... Mais ce n’est pas de sa faute et il n'est atteint d'aucun handicap. J’ai vu ses cahiers de GS, de CP et de CE1 et je ne vois pas où et comment il aurait pu apprendre à écrire puisque l’école, elle, ne l’a fait à aucun moment.

    [2] Pour les classes dont les élèves n’auraient pas appris à écrire en cursive en GS, on prendra plutôt le cahier de Laurence Pierson. Tout est expliqué sur les fiches.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Amélie
    Jeudi 16 Août à 15:20
    Amélie

    Merci pour ces fichiers clé-en-main. Je crois que l'approche que vous proposez me correspond bien car c'est léger à mettre en place. La méthode des petits pas est vraiment celle qui me parle le plus ;-)

    2
    Amélie
    Mercredi 22 Août à 14:18
    Amélie

    Je viens ici rendre à César ce qui lui appartient, cette méthode est juste parfaite pour mon fils ! Ça y est nous tenons, je le crois cette fois, le bon bout avec l'écriture ! Mon fils semble même y prendre plaisir ! Incroyable ! Et la maman est juste super soulagée yes MERCI Merci Merci MERCI

    3
    Peggy
    Dimanche 26 Août à 14:39

    Bonjour,

    Je reprends des cp (avec des ce2) après quelques années d'interruption et j'ai décidé d'utiliser le livre Je lis, j'écris. Tout le rituel que vous décrivez sur votre blog me semble convenir parfaitement à ce manuel si ce n'est la progression qu'il me faudra modifier. Quand vous parlez de la séance matin du guide pédagogique, à quel guide faites-vous référence ? J'ai consulté celui de la méthode Écrire et Lire au CP mais je ne vois pas de référence au matin ou à l'après-midi. Pourriez-vous me dire où je peux trouver la séance matin ?

    Je vous remercie pour tous vos partages qui m'ont grandement aidée.

      • Lundi 27 Août à 09:28

        Bonjour Peggy,

        Expliquez-moi pourquoi, si vous utilisez Je lis, j'écris de J. Reichstadt, aux éditions des Lettres bleues, vous voulez vous caler sur cette progression ? Et pourquoi vous comptez utiliser le guide du maître de Écrire et Lire au CP, le livre de lecture que j'ai personnellement écrit et qui est publié par Grip-Éditions ?

        J'ai bien précisé dans les articles CP : Rituel d'imprégnation graphémique (1) ; CP : Rituel d'imprégnation graphémique (2)  que cette progression était inutile dès lors qu'on utilise une vraie méthode d'apprentissage de la lecture. Pour vous, ce travail est inutile, il s'adresse aux personnes qui sont contraintes d'utiliser en classe un manuel du type Ribambelle, Rue des Contes, À l'école des albums, Étincelles, etc.

        Quant aux activités du matin, tout s'éclairera si vous lisez attentivement l'article CP : Rituel d'imprégnation graphémique (1) qui accompagne le premier guide du maître pour la lecture. 

        Bien cordialement,

        Catherine Huby

    4
    Peggy
    Lundi 27 Août à 10:05
    Merci de toutes ces précisions et de votre réponse rapide.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :