• PS/MS : 26 fois 26 (2)

    PS/MS : 26 fois 26 (2)

    Cinq fois vingt-six images pour apprendre à parler et à « lire » en Petite Section, auxquelles nous ajouterons cinq fois vingt-six icônes pour apprendre à repérer des indices graphiques, à les comprendre, à les mémoriser et à les réutiliser.

    Cinq nouveaux thèmes,

    à dérouler jour après jour, par petites touches de cinq à dix minutes (des « rituels », comme dit l'école d'aujourd'hui), pour que chaque jour, les enfants de toute-petite, petite et moyenne sections apprennent à :

    • regarder tous ensemble une image et chercher à la désigner par un ou plusieurs mots :

    Du « pomm' », ou même du « mam' » du tout-petit au « c'est une pomme rouge ; la pomme, c'est un fruit » du plus grand ou du plus avancé dans le domaine du langage...

    • échanger autour de cette image, chacun son tour, en écoutant ses camarades (c'est pour cela que cela ne doit durer que 5 minutes et avoir lieu tous les jours) :

    « Pas bon ! Veux pas !
    – Si, est bon ! Maman, y coupe...
    – Les pommes, ça pousse sur les arbres. 
    – Il y en a à mon L**lerc... 
    – À ma maison, elles sont jaunes. 
    – On fait la compote.
    – Et la soupe.
    – Non, pas la soupe.
    – La soupe, c'est pour les carottes, pas pour les pommes.
    – Faut les ép'ucher.
    – ÉpLLLucher !
    – Dans la soupe, on met du sel et dans la compote, on met du sucre.
    – Comme les yayouths.
    – Ya...out' ! 
    – Ya...ouRRt ! Pfff, c'est dur !
    – Pomme, mam, à moi... Bon !
    – Cet été, pendant les vacances, avec mon papa et ma maman, nous sommes allés dans une ferme qui vendait des produits biologiques. J'ai vu une machine qui écrasait les pommes pour faire du jus de pomme.
    – La poire... euh non... euh... mange... euh... non... ah !... pomme... comme ballon... là... comme ça...
    – Y veut dire que c'est rond comme un ballon, une pomme, hein, c'est ça ? »...

    • Mettre en commun leurs connaissances et même, car parfois c'est un véritable apprentissage pour certains de nos « self made babies », penser à faire appel à l'adulte payé pour leur enseigner des milliers de mots:

    « Celui-là, c'est un chat.
    – Non, c'est pas un chat... c'est un lion, peut-être ?
    – Non, pas un lion, il a pas de poils sur sa tête. »
    – C'est pas un tigre non plus. »
    – Ah oui, peut-être un tigre ? Non... pas un tigre.
    – Moi, je sais pas. »
    – Moi non plus. Personne sait !
    Vous êtes sûrs que personne ne sait ici ?
    – Oui. C'est sûr. Personne.
    Personne, personne ? Vous êtes sûrs ?
    – Ah mais si ! Toi, tu sais ! Tu sais comment il s'appelle ? La maîtresse, elle sait !
    – C'est vrai ? Tu le sais ?...
    –  Ah bon ? Pfff ! Même pas vrai !
    –  Je le sais. Et même qu'on me demande de venir ici tous les jours pour vous apprendre ce mot et beaucoup d'autres et qu'on me paie pour que je le fasse le mieux possible. C'est un lynx. »

    Et, pour les plus grands,

    ceux qui ont 4 ans révolus et parfois même déjà 5 ans, à cette époque de l'année, grâce aux séries d'icônes :

    • observer finement pour distinguer des symboles proches

    « Celui-là, c'est le chevreuil et celui-là le cerf. Ses bois sont plus longs.
    – Pour le renard, ils ont mis la queue touffue, pour le loup, ses yeux qui font peur.
    – La chouette n'a pas d'aigrettes, on l'a dit l'autre jour. Celui-là, c'est le hibou. »

    • se souvenir des symboles déjà connus et savoir leur attribuer le même sens ou un sens proche.

    « Un seau pour l'eau et un seau pour le sable, c'est toujours un seau, alors c'est le même dessin.
    – Il y en a plein qui sont pareils parce que, à l'école ou à la maison, un garage, c'est toujours un garage, un puzzle, c'est toujours un puzzle, une ferme, c'est toujours une ferme... »

    • mais aussi découvrir la polysémie :

    « C'est rigolo, on dit « dînette » pour l'endroit où on joue et pour les assiettes, les couteaux, les fourchettes et tout ça... Dînette et dînette, c'est le même mot, alors on met le même dessin. Ça veut dire la dînette où on va jouer et les objets pour faire la dînette. Le dessin veut dire deux choses. »

    • s'écarter de ce qu'on voit tout en continuant à comprendre de quoi il s'agit :

    Quand je vous ai présenté les séries de 1 à 5, nous avons déjà parlé des symboles analogiques, pas encore conventionnels, autour desquels les élèves dialoguent pour mieux en analyser le sens. Ici, nous ferons un pas de plus, avec la série 9, toujours en route vers nos hiéroglyphes et nos idéogrammes :

    « Ce symbole, c'est bras. Et là, c'est aussi le bras, mais en plus, ils ont mis une flèche. C'est le poignet. Sur la photo, ils avaient mis des traits jaunes pour qu'on comprenne. Là, ils ont mis la flèche.
    – Et là, c'est la jambe... la jambe avec la flèche sur la cuisse... la jambe avec la flèche sur le genou... la jambe avec la flèche sur le mollet... et la jambe avec la flèche sur la cheville... Eh ben, ça en fait des mots ! »
    – Oui, mais il ne faut pas dire tout ça. Il faut dire juste jambe... cuisse... genou... mollet... cheville... et pied ! Tu avais oublié pied ! »

    Nota bene : 1) Je suis restée très « sobre » (et même soft) sur les parties intimes, afin d'être sûre ne choquer personne. À vous de rajouter des mots plus précis si vous pensez que c'est important.
    2) Je n'ai aucun moyen de savoir combien de personnes téléchargent mes documents alors, s'il vous plaît, un petit mot pour dire que vous avez essayé et que ça fonctionne... ou pas, cela me rassurerait. J'ai parfois l'impression de bosser dans le vide et c'est un peu déstabilisant.

    Les images pour TPS - PS - MS :

    Télécharger « 26 fois 26 symboles (2).pdf »

    Et les icônes pour aller plus loin avec les MS :

    Télécharger « 26 x 26 icônes (2).pdf »

    Dans la même série :

     PS/MS : 26 fois 26 symboles (1)

    PS/MS : 26 fois 26 symboles (1bis)

    MS : 26 fois 26 icônes (1)

    ...

    PS/MS : 26 fois 26 (3)

    PS/MS : 26 fois 26 (4)

    PS/MS : 26 fois 26 (5)

    Une émission intéressante :

    À écouter si on veut se former afin que l'école maternelle reste citée quand on parle d'acquisition du vocabulaire par le petit enfant :

    France Culture : Comment enrichir le vocabulaire des enfants

    Tout n'est pas bon à prendre mais F. Ramus, bien qu'il préfère parler de « professionnel » plutôt que de « professeur des écoles », est très intéressant et parle d'or sur l'acquisition du vocabulaire et sur l'apprentissage de la lecture des plus grands.

    Bientôt l'époque des commandes :

    N'oubliez pas :

    Le payant :

    Pour une maternelle du XXIe siècle

    Se repérer, compter, calculer en Grande Section

    Écrire et Lire au CP

    Et le gratuit :

    Lecture et expression au CE

    Questionner le monde au Cycle 2

    Fichiers et manuels de Mathématiques en élémentaire

    Fichiers et manuels d'Étude de la langue en élémentaire


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Nathalie
    Vendredi 26 Janvier 2018 à 23:10
    J'ai téléchargé. J'aime beaucoup l'idée. J'ai une classe de psms et je vais essayer. J'en suis encore à la plastifieuse et au découpage. Merci pour ton travail
      • Samedi 27 Janvier 2018 à 10:09

        Merci d'avoir pris le temps de mettre un petit mot. Bon courage pour la mise en œuvre. Et n'hésite pas si tu as des questions !

    2
    Pauline
    Samedi 27 Janvier 2018 à 21:34

    Merci Catherine! 
    J'ai commencé la présentation des photos d'animaux familiers à la rentrée de janvier (classe de PS/MS/GS). Les élèves aiment beaucoup quelque soit leur âge. Chacun prend ce qu'il a à prendre et je commence à voir l'effet sur mes PS et certains MS en difficulté de langage. Quelle joie lorsque ma petite Laura, à peine 3 ans, va  chercher l'étiquette avec le dessin de la tortue affichée dans la classe (utilisée pour illustrer une chanson) lorsque nous présentons la photo de la tortue et nous annonce joyeusement 'tortue'!
    Je continue!
    Pauline

     

      • Samedi 27 Janvier 2018 à 21:45

        Merci beaucoup Pauline pour ce témoignage. Et bravo à la petite Laura !

    3
    Mercredi 7 Mars 2018 à 15:52

    Super activité de langage. Utilisé en bande en petit groupe pour les non francophones et pour mon élève à spectre autistique... des beaux moments de langage et d'échange et plein de copains qui viennent voir, nous observent et qui nous demandent de jouer, d'associer photo et dessin... bref top ! Merci !!

    4
    Emilie Oum Kalthoum
    Samedi 16 Février à 08:55

    Bonjour,

    J'aime beaucoup votre façon d'enseigner et j'aurais aimé faire découvrir ce "jeu" à mon fils qui vient d'avoir 3 ans et que je ne compte pas mettre à l'école avant (au moins) 5 ans.

    Mon souci c'est que je n'ai pas d'imprimante couleur à la maison. Du coup, j'avais pensé refaire les planches avec des dessins trouvés dans une banque d'images. Sauf que je vois que vous ne conseillez les icônes qu'à partir de la MS. Je comprends donc que la photo est nécessaire pour la PS ? Merci de votre réponse car, si c'est le cas, j'imprimerai ailleurs pour avoir mes images en couleurs.

    Merci beaucoup pour votre travail et votre dévouement !

    Emilie

      • Samedi 16 Février à 10:15

        Bonjour Emilie,

        Oui, je pense que les photos sont mieux à même de faire saisir la réalité des choses aux enfants que les dessins, à moins que ce ne soient des dessins très réalistes comme celui-ci par exemple :

         

        De plus, la couleur a son importance : elle permet à l'enfant de se faire une juste image des choses, elle affine le sens de la vue, elle peut, chez certains enfants très visuels, servir de déclencheur à la mémorisation. Prenez le cas du tigre et du lion, sans les zébrures fauves et noires de l'un, difficile de le distinguer de l'autre. 

        Si vous ne pouvez imprimer en couleur, essayez de vous procurer, dans une bibliothèque municipale ou en chinant dans des vide-greniers, des imagiers photos ou des magazines et revues dont vous découperez les photos pour vous constituez des banques d'images, semblables à celles que j'ai mises en ligne sur ce blog.

      • Emilie Oum Kalthoum
        Lundi 18 Février à 07:55

        Effectivement, c'est plus facile pour un enfant.

        Merci !

      • Lundi 18 Février à 10:20

        Plus facile et plus formateur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :