• CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    Genèse d'un projet

    Pour toutes sortes de raisons, et pas toujours les plus honorables, il y a deux sortes d'écoles : les écoles pauvres et les écoles riches.

    Dans les écoles pauvres, l'organisme payeur – les communes dans le public, des « directions » diverses et variées dans le privé – mégotent la moindre feuille photocopiée, le moindre bâton de craie, les moindres cartouches d'encre utilisées dans l'unique imprimante accordée à l'école pour « faire la paperasse ».

    C'était pour ces écoles que j'avais conçu la méthode Nino et Ana qui peut fonctionner simplement avec un tableau noir, quelques craies et c'est tout, pourvu que l'enseignant sache croquer en quelques traits une balle, une banane, un escargot, etc. afin que les élèves puissent écrire sur leur ardoise ce qu'ils savent encoder de ces mots.

    Et puis voilà qu'un collègue m'écrit en disant que lui, il travaille pour une commune dans laquelle l'éducation des enfants a un coût qu'elle entend assumer. Il trouve dommage de donner à ses élèves des quarts de feuilles rabougris, en noir et blanc et sans illustration, alors que ceux-ci pourraient avoir un livre solide avec des histoires illustrées.

    Il y voit beaucoup d'avantages :

    - la solidité,

    - des élèves plus motivés par l'objet livre et les images

    - des élèves qui peuvent emporter le livre à la maison,

    - l'absence de photocopies.

    De plus, il tient beaucoup à ce que les enfants lisent dans un "vrai" livre et il a remarqué que les parents aimaient bien cela.

    Or, tout lui plaît dans Nino et Ana :

    - la progression ,

    - la quantité de lecture,

    - les histoires,

    - les exercices et leur progression,

    - les dictées 

    - et enfin la façon d'articuler tout ça. 

    C'est pour cela que j'ai pris une semaine pour remettre en pages, avec des illustrations cette fois, le carnet de lectures du soir intitulé « Je lis seul avec Nino et Ana.pdf ».

    Alors, bien sûr, ce n'est pas un livre, mais on peut l'imprimer, format livret, et le relier, en choisissant pour la couverture une feuille cartonnée qu'on peut même plastifier pour qu'il soit plus solide. Cela fait un petit livret A5, très maniable pour un enfant. On peut peut-être même sans doute faire appel à un site d'édition en ligne et faire imprimer le nombre de livrets dont on a besoin pour sa classe... J'avoue que je suis tentée de le faire mais que je crains de dépasser mes faibles capacités pratiques. Et puis après, il y aurait le problème de l'expédition et du remboursement des frais d'impression. Bien du tracas en perspective.

    Par ailleurs, il n'est certainement pas encore parfait et mérite peut-être quelques aménagements. Que ceux qui voudront bien y jeter un coup d'œil n'hésite pas à m'écrire pour me proposer des modifications.

    L'utilisation est simple.

    Un jour = une page.

    Dans la journée, on fait au tableau et sur les cahiers les lectures et écritures prévues dans « Nino et Ana - Au tableau.pdf »  et  « Nino et Ana - Guide écriture.pdf »en appliquant les conseils donnés dans le Guide Pédagogique

    Et le soir, avant de préparer leur cartable, les élèves sortent leur manuel et on lit, une seule fois, la page qu'ils devront relire à la maison, en leur expliquant les « petits jeux » qu'ils devront refaire avec le « grand qui sait lire » qui leur fera faire leurs « devoirs ».

    Les « jeux »

    ♥ De la page 3 à la page 11,

    Ce sont des associations lettre-image ou syllabe-image.

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    On montrera aux élèves comment s'entraîner à dire  « bougiiiie, i, parapluiiiie, i, souriiiiis, i » puis « motooo, o, vélooo, o »

    ou :

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    « Éééélééééphant, é, dominnnnooo, no, nnniiid, ni, cheminnnnééée, né », etc.

    ♥ À partir de la page13,

    Le jeu évolue puisque l'enfant commence à savoir lire. On retrouve les images, mélangées, et les mots qui décrivent ces images. L'enfant en lit un et cherche l'image correspondante : « llleee bbbééébbbééé, il est là ! lllaaa bbbaaaallleee, elle est ici ! Etc. »

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    Trois pages plus tard, aux mots s'ajoutent des phrases à lire et à associer à une image :

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    Le lexique

    À deux reprises seulement dans le livret, j'ai colorié ces cadres en bleu car ils ne correspondaient pas au même objectif :

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    puis :

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    Les élèves se retrouvent en situation d'acquérir du vocabulaire (ou de le réviser) grâce à la lecture. Ils doivent pouvoir se dire en regardant ces cadres : « ah, ici, ce n'est pas un jeu. C'est un endroit où je vais pouvoir apprendre comment s'appellent ces animaux, ces fleurs, etc. »

    Si vous voyez d'autres pages où certains mots auraient avantage à être présentés sous cette forme, n'hésitez pas à me l'écrire. Nous verrons ça ensemble.

    Un livre de lecture

    Enfin, à partir de la page 44, les élèves ayant maintenant de bonnes capacités de lecteurs qui savent que « lire, ça sert à comprendre des histoires », le manuel prend une allure plus traditionnelle de livre de lecture, comprenant :

    → soit une présentation des nouvelles acquisitions graphémiques, quelques syllabes à lire pour mieux ancrer ces acquisitions et enfin quelques phrases illustrées :

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    → soit une illustration et un texte long lui correspondant plus ou moins (occasion de faire quand même « des jeux » : que manque-t-il sur l'image ? qu'explique le texte au sujet de tel ou tel élément de l'image ?)

    CP : Manuel Nino et Ana (livret 1)

    Nouveauté !

    Nouveauté un peu triste. Suite à une toute dernière embrouille au sujet de mes méthodes et de l'appropriation et du détournement qui semblent normale à certaines et certains, j'ai décidé de ne plus mettre mes documents en libre accès sur mon blog.

    Pour vous procurer ce document et l'utiliser ensuite comme bon vous semble dans votre classe et uniquement dans votre classe, je vous demande donc de me contacter via cet onglet : Contact :

    ♥ si possible plutôt grâce à une messagerie qui supporte des fichiers volumineux (donc plutôt pas d'adresse académique)

    ♥ en me précisant votre prénom et votre nom (je suis une personne réelle qui offre son temps et son expérience à des personnes réelles)

    ♥ en vous engageant à n'utiliser que dans votre classe tous les documents que vous jugerez utiles de créer autour de cette méthode

    Cela va me faire plus de travail mais si cela m'évite les commentaires pénibles sur le libre droit des personnes à profiter du travail des autres et à le détourner sans recueillir aucune réflexion ni remarque, je l'accepte volontiers.

    Je suis prête à tout pour éviter d'avoir à m'énerver sur les mots mêlés, les grilles de boggle et autres lotos des syllabes si colorés et joyeux soient-ils !

    ♥ en revanche, comme je l'ai précisé plus haut, vous avez des idées pour rendre ce livret plus lisible et plus attrayant, n'hésitez pas à m'écrire, je me pencherai volontiers sur vos suggestions et verrai comment y donner suite

    Merci d'avance !

    PS : Le livret 2, ce sera plus tard.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :