• CE1 : Des dictées pour apprendre l'orthographe (4)

    CE1 : Des dictées pour apprendre l'orthographe (4)

    Je n'ai toujours pas pris le temps de mettre en page les périodes 1 et 2 mais, puisque la période "mars-avril" est prête, je la mets à disposition.

    Au cours des mois de janvier et février, j'ai rajouté une nouvelle façon de dicter et corriger à celles que j'utilisais déjà , et comme elle nous convient à tous, élèves et maîtresse, nous l'avons adoptée comme système quotidien.
    C'est tout simple :

    • je dicte une phrase que les élèves écrivent au crayon à papier ;
    • ils rangent le crayon à papier et sortent le stylo rouge (chez nous, c'est la maîtresse qui écrit en vert, évaluation bienveillante oblige, le vert, c'est la couleur de l'espoir) ;
    • le premier élève épelle le premier groupe de mots, chacun corrige éventuellement en-dessous (tout le mot si c'est une faute lexicale, toute l'expression si c'est une faute d'accord) ;
    • le second continue, la correction est à nouveau immédiate (accord sujet-verbe : on écrit le verbe et on met une flèche depuis le nom ou le pronom qui "demandait au verbe de se mettre d'accord avec lui") ;
    • nous recommençons ainsi jusqu'à la fin de la dictée.

    Vous verrez que je n'ai pas allongé les nouvelles dictées. Je pense que je vais rester à cette moyenne de quarante à cinquante mots par dictée quotidienne jusqu'à la fin de l'année scolaire. Je préfère peu mais bien que des dictées de plus en plus longues mais de moins en moins soignées.
    La seule chose qui m'ennuie, c'est qu'ainsi, je ne travaille pas la concentration longue... Peut-être qu'en reportant la correction collective en fin d'exercice ? Ne sont-ils pas un peu trop jeunes pour différer de plusieurs minutes la remise en question de leur travail ? Seront-ils encore assez attentifs ?... C'est à voir. Je vous dirai aux prochaines vacances.

    Et puis tiens, en parlant de correction, la notation a changé. Je note désormais sur 20, en continuant à n'enlever qu'un point par faute. Mais je leur ai annoncé que "le plus important, ce sont les accords entre les mots" et que donc, à la rentrée du 23 février, les fautes d'accord compteront double et que c'est deux points qu'ils y perdront[1].

    Sinon, j'ai une autre idée pour contrebalancer cet effort à porter sur l'accord entre les mots[2]. Je me disais que je pourrais offrir chaque jour à un élève la clochette qui me sert à rétablir le silence ou à regrouper mes élèves après un moment d'activités libres. Il aurait la clochette sur la table et aurait pour mission de signaler en l'agitant que là, dans le groupe de mots que je viens d'énoncer, il y aurait matière à être très attentif !
    Je vais tester ça dès lundi et je vous dirai.

    En attendant, voici les dictées et leurs listes de mots (lus et copiés la veille de la dictée, puis révisés le soir à la maison ou à l'étude).
    Comme d'habitude, vous verrez que les mêmes mots reviennent à de nombreuses reprises. Je suis assez contente du système parce que, cette année, mais peut-être est-ce une "bonne fournée", j'ai des élèves qui gardent en mémoire ces mots difficiles, vus et revus à intervalles plus ou moins réguliers.
    Je le sais aussi grâce à leurs brouillons de rédaction qui sont vraiment très correctes orthographiquement, à part chez l'un d'entre eux. Mais comme celui-ci arrive désormais à écrire avec un minimum de fautes pendant les dictées si on reste près de lui et qu'on lui dit que tel mot, il l'a révisé la veille au soir, ou qu'il doit se demander avec quel nom s'accorde tel article, tel adjectif, tel verbe, je me dis que ça va venir et que c'en est encore un que les orthophonistes n'auront pas[3] !

    Le temps verbal vu pendant cette période, c'est le passé composé des verbes pour lesquels on utilise l'auxiliaire avoir (1er groupe et avoir et être uniquement). J'ai essayé de programmer des révisions régulières des autres temps étudiés (présent, futur et imparfait des verbes du 1er groupe et d'avoir et être).
    J'en ai profité pour envoyer quelques bouchons vers les verbes utilisant l'auxiliaire être pour les temps composés et quelques autres en direction des verbes venir, faire, aller au présent[4] ainsi que quelques autres verbes du troisième groupe (vouloir, pouvoir...), mais cela reste toujours du domaine de la préparation. Ce qui fait que lors de la dictée, je rappelle que cette forme verbale, ils l'ont "copiée dans leur cahier rouge et revue à la maison et en classe" avant de demander à un volontaire de nous redonner la terminaison.

    Le manuel de lecture dont sont tirées les phrases des dictées (en les "adaptant" possible) est maintenant L'Oiseau Lyre CE1, édité par Hachette éducation dans les années 1970.

    Télécharger « CE1 Orthographe lexicale Oiseau Lyre P4.pdf »

    Dans la même série :

     Dictées CE1 avec L'Oiseau-Lyre : Périodes 1 et 2

    Dictées période 3

    Dictées période 4

    Des dictées pour apprendre l'orthographe (5)

    Notes :

    [1] Je rappelle aux esprits chagrins qui, peut-être, me lisent encore, que ces notes de dictée ne comptent que pour le jour où elles sont données et qu'elles disparaissent ensuite dans les pages précédentes du cahier où elles ne serviront plus, éventuellement, qu’à montrer à l’enfant combien il a progressé depuis le jour où…

    [2] Très difficile pour des élèves jeunes à l'esprit encore très pointilliste… L’accord nom/article ou adjectif déterminatif, ça va encore. Celui entre le sujet et le verbe, c’est déjà plus délicat mais ça vient. Quant à celui qui concernerait un ou, pire, plusieurs adjectifs qualificatifs, on va dire que, sans l’aide de l’adulte, il ne faut y compter qu’avec ces quelques gamins qui ont ce que mon père, fils d’imprimeur, appelle « le gène de l’imprimeur » !

    [3] Je n’ai rien contre les orthophonistes, mais j’en veux terriblement à l’échec scolaire programmé et institutionnalisé par manque d’empathie et de compréhension de l’enfance !

    [4] Puisque je ne sais quel imbécile avait soufflé à Darcos qu’il était indispensable de les imposer à des mioches de huit ans... Tout ça pour finalement ne pas être capable de proposer une liste étendue et cohérente de temps, de modes et de verbes pour les trois années du cycle 3 ! Mais c’est de la vieille histoire, bientôt, ce sera « comme avant » : « L’élève est capable de construire seul certaines formes verbales des verbes les plus fréquents pour les temps les plus fréquents. »… Bonjour l’égalité des chances !

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Février 2015 à 19:19

    Je me suis retrouvée !

    2
    Jeudi 19 Février 2015 à 19:27

    Mais tu étais où ??? oh

    3
    Jeudi 19 Février 2015 à 20:28

     Ah mais ça ... Je ne sais pas. J'ai reçu un mail d'Ekablog comme quoi ils me languissaient très fort et j'ai cliqué sur le lien, ce qui m'a permis de retrouver mon hérisson.

    4
    Jeudi 19 Février 2015 à 20:52

    Eh beh dis donc, tu es pistonnée, toi... Moi, ils ne m'envoient jamais de mails. Juste de temps en temps, ils me proposent un partenariat publicitaire et comme je ne réponds pas, ils n'insistent pas.

    5
    zoupinette
    Vendredi 20 Février 2015 à 13:09

    Chez nous, on tape deux fois des mains dès qu'un article au pluriel apparaît dans la dictée...

    6
    Vendredi 20 Février 2015 à 13:25

    Ah, c'est une idée, ça. Ce n'est pas trop bruyant ?

    En début de carrière, j'effectuais la décharge de direction d'un collègue de CM2 qui faisait suivre la lecture à voix haute une règle en métal à la main. Quand le camarade qui lisait se trompait, les vingt-cinq autre élèves de la classe plaquaient leur règle métallique d'un coup sec sur leur table ! Effet garanti ! Surtout quand, comme moi, on n'était pas averti !
    Du coup, je crains un peu...

    7
    Bang
    Samedi 21 Février 2015 à 16:38

    Je vous lis très précieusement, ma fille apprenant à écrire en francais uniquement avec moi et je tâtonne beaucoup...

    Et justement, on commence à avoir des groupes article+nom+adjectif+verbe au pluriel dans les dictées.

    Pour l'instant, je procède par check-list.

    Après chaque dictée, je lui demande de relire en vérifiant:

    * les accords au pluriel

    * a / à

    * et / est

    * le n interdit avant m, b, p

    Ca marche assez bien.

    Pour l'orthographe lexicale, j'essaie d'avoir une approche statistique.

    Par exemple: les mots qui finissent par le son "o" finissent par "eau". Evidemment, ce n'est pas vrai tout le temps, mais dans 90% des cas. Une fois que la règle est bien intégrée, je parlerai des exceptions.

    J'aimerais trouver un ensemble de règles de ce style, car pour l'instant, je bricole...

     

     

    8
    Samedi 21 Février 2015 à 16:56

    Les exercices d'orthographe lexicale d'Écrire Analyser au CE1 sont pas mal pour ça (pages violettes) même si, cette année, je ne les utilise pas.

    9
    Bang
    Samedi 21 Février 2015 à 17:07

    Ah ! Merci! exactement ce que je cherchais. Et je vois que je n'ai pas dit de bêtises à Nina... je lui ai dit exactement cela: la plupart des mots masculins qui finissent par le son "é" s'écrivent "et" sans être totalement sûre...

    Je pense qu'en ayant une approche statistique de l'orthographe, on peut réduire de 80% les fautes lexicales.

    Quelques règles qu'on pourrait ajouter:

    les mots qui finissent avec le son "ié" s'écrivent "ier".

    les mots contenant le son "an/en" sont je pense les plus aléatoires.

    Mais on a déjà: le son "kan ou gan" => en général, "an". Le son "gen" => en général, "en".

     

     

    10
    Samedi 21 Février 2015 à 17:43

    "et" à la fin d'un mot, ça se prononce "ê". Du /poulê/, un /secrê/, un /buffê/...
    Et en effet, dans ce cas-là, ça s'écrit "et" au masculin et "aie" au féminin, le plus souvent.

     

    11
    Marie
    Mardi 12 Décembre à 11:06

    Bonjour,

    Ces dictées sont formidables. Je constate de vrais progrès en orthographe dans ma classe depuis que je les utilise.

    A tout hasard, existe-t-il un fichier disponible pour la période 5 ?

    D'avance merci beaucoup

      • Mardi 12 Décembre à 23:00

        Bonjour Marie,

        Je regarderai dans mes archives, mais j'ai bien peur que non. Peut-être pourriez-vous essayer de continuer la progression vous-même maintenant que vous avez pratiqué la méthode pendant quelques mois ? 

      • Mercredi 13 Décembre à 18:48

        Bonjour Marie,

        En fouillant mes archives, j'ai trouvé. Il y a une ou deux bizarreries (titres qui ne correspondent pas au texte dicté) mais dans l'ensemble, je crois que c'est clair.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :