• CP : Guide Pédagogique Maths (2 - 3)

    CP : Guide Pédagogique Maths (2 - 3)

    Suite du Guide pédagogique qui accompagne cette fois les Cahiers de mathématiques (2-3) pour le CP.

    On y trouvera comme dans le  CP : Guide Pédagogique Maths (1) les deux ou trois parties rituelles à égrener chaque jour :

    1) Le jeu sportif

    Quelquefois, il aura avantage à se dérouler la veille, pendant l'après-midi afin que les enfants puissent profiter longtemps de ce moment de détente et acquérir grâce à lui les réflexes mathématiques que nous souhaitons monter.

    C'est un moment indispensable car il rend concret, beaucoup plus qu'une manipulation d'objets rituels qu'on ne sort qu'au cours de la séance de mathématiques et qui, une fois sortis de l'attrait de la nouveauté, peuvent ronronner autant que les leçons frontales qui n'ont jamais existé à l'école élémentaire, même à l'époque reculée de Jules Ferry et qui pourtant sont présentées comme le repoussoir absolu.

    2) le jeu collectif au tableau

    Il peut avoir lieu tous les jours avant de passer au travail sur le cahier de mathématiques.

    Ce jeu collectif est très ritualisé :

    ⇒ l'enseignant dirige la séance, il sollicite la participation de tous les enfants, successivement, ne se laissant pas tenter par l'occasion de débattre avec les plus actifs, les plus intéressants, les plus rapides de ses élèves

    ⇒ les élèves sont tenus actifs, physiquement parlant mais aussi au point de vue cognitif : ils débattent, s'écoutent, cherchent à comprendre, se remémorent, etc.

    ⇒ Ils prennent vite l'habitude de participer puisque, depuis le début de l'année, leur enseignant les a pris à témoin régulièrement et ne les a pas laissés se reposer sur les plus actifs, les plus intéressants, les plus rapides de leurs camarades.

    Cependant, ce jeu n'est pas un but en soi. Le but, ce sont les connaissances mathématiques "abstraites", celles qui restent une fois l'habillage enlevé.

    C'est pourquoi j'ai commencé ce sous-chapitre par employer le verbe pouvoir et non devoir. Si l'on sait, en voyant le cahier de mathématiques que le sujet abordé sera dominé facilement par les élèves, pas la peine de sacrifier à ce rituel de la manipulation collective, d'autant que le premier exercice du cahier permettra très souvent de mettre le pied à l'étrier à tout le monde.

    3) la trace écrite

    Elle peut être affichée en classe et, si l'enseignant le juge utile, collectée dans un porte-vue, un cahier ou un classeur.

    Les exemples que je donne sont à observer, à comprendre et... à adapter, avec les élèves, au vécu commun.

    En effet, pour qu'une trace écrite soit efficaces, si tant est qu'au CP, elle soit réellement efficace, elle doit avoir été conçue avec les élèves et je dirais même par les élèves, savamment conduits par leur enseignant, cela va sans dire.

    4) Et puis, le plus important...

    En effet, le plus important, c'est l'exploitation en autonomie de la page du Cahier.

    C'est ce travail écrit, mûrement réfléchi, qui finit le nécessaire passage du concret à l'abstrait.

    Pourtant, il n'est pas dans le guide pédagogique... Et si je ne l'ai pas mise dans le guide pédagogique, c'est parce que c'est tous les jours la même chose :

    1) Tous les jours, on ouvre le cahier de mathématiques à la page suivant celle de la veille, tous les jours, sans jamais en sauter une seule...

    2) Tous les jours, on regarde ensemble le premier exercice et on dialogue, ensemble...  Si on a pu le projeter au tableau, ou à défaut le reproduire à la craie ou aux feutres, c'est encore mieux parce qu'on a un référent collectif.

    3) Tous les jours, l'enseignant lit le titre et la consigne de ce premier exercice, jusqu'à ce qu'un jour, les enfants puissent lire à sa place, et on dialogue, ensemble, pour expliquer ce qu'elle raconte, cette consigne.
    Parfois, c'est juste une illustration à observer, mais, même là, on trouve quelque chose à dire et à comprendre.

    4) Tous les jours, on fait cet exercice tous ensemble, au tableau et sur les cahiers en même temps.

    5) Puis c'est la consigne du premier exercice qui est lue et commentée, et les élèves l'exécutent seuls.

    6) L'enseignant profite de ce démarrage pour guider un peu plus ses petits "canards boiteux", ceux qui ont besoin d'être supplémentés, il les a assis autour de lui et il les guide pas à pas

    7) Quand ceux-ci aussi sont lancés, il commence à faire défiler près de lui, par groupes de deux, les autres élèves de la classe : il observe ce qu'ils ont déjà fait, les aide à réaliser leurs erreurs quand il y en a et les corrige avec eux, les aide à démarrer l'exercice suivant (la technique est expliquée ici : Élém. : Corrections par rotation).

    8) Au bout d'un quart d'heure tout au plus, la page est finie pour tous les élèves, et l'enseignant en a déjà corrigé les trois quarts, parfois même plus.
    Il lui reste du temps pour ses "canards boiteux" pendant que leurs camarades sont occupés ailleurs (jeux mathématiques inspirés de CP : Ateliers Mathématiques (2) et suivants ; jeux de construction à visée géométrique : attrimaths, polydron ; dessins sur quadrillage, usage des outils de géométrie ; jeux sur piste où l'on compte, jeux de cartes, etc.).

    Les guides pédagogiques :

    Cahier 2 :

    Impression format livret.

    Télécharger « CP Mathématiques GP2.pdf »

    Cahier 3 :

    Impression format livret.

    Télécharger « CP Mathématiques GP3.pdf »

    Dans la même série :

    A. Cahiers de l'élève :

    CP : Cahier de mathématiques (1) ; CP : Cahiers de mathématiques (2-3) ; CP : Cahiers de Mathématiques (4 - 5)

    B. Guides pédagogiques :

    (En cours de rédaction)  CP : Guide Pédagogique Maths (1) ; ... ;


  • Commentaires

    1
    Assa
    Mercredi 8 Juillet à 01:22

    Je te remercie beaucoup pour les fichiers que tu as conçus. J'y retrouve la progression SLECC qui me plaît beaucoup et que je trouve très efficace. Il y a un peu plus de calculs à l'aide des réglettes Cuisenaire et c'est tant mieux car grâce à elles, les enfants calculent efficacement sans passer par le comptage. Je ne pourrais plus m'en passer en classe.

    2
    Mélanie
    Jeudi 9 Juillet à 11:35
    Bonjour. Votre travail est toujours très efficace et attendu. Toutefois, simple questionnement personnel, pourquoi délaissez-vous autant le cycle 3 dans votre travail et vos publications ? :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :