• CE1-CE2 : Dictées Lecture et Expression

    CE1-CE2 : Dictées Lecture et Expression
    Merci à Sophie Borgnet  pour cette illustration.

    Lecture et dictée

    Associer lecture et dictée permet, comme lors de l’association lecture et production d’écrit, de naviguer entre écriture et lecture, établissant ainsi une association constante entre la vue, l’ouïe et le toucher, garante d’une mémorisation plus simple et plus solide de l’orthographe des mots.

    Les dictées proposées ci-dessous accompagnent le manuel Lecture et Expression au CE dont chacun des modules comporte 10 textes de travail.

    Ce manuel est ainsi adapté aux écoles qui ont gardé la semaine de 4,5 jours et qui programment une séance de lecture quotidienne.

    Pour les autres écoles, on se cantonnera généralement aux 8 premiers textes dans une classe de CE1, à moins qu’on choisisse d’étudier les 2 derniers pendant la séance de QLM ; dans tous les cas, on ne programmera que 8 dictées.

    Si on utilise ce manuel dans une classe de CE2, on pourra passer rapidement sur les 2 textes les plus faciles et ne garder pour les dictées que celles correspondant aux 8 autres textes.

    Enfin, dans une classe de CE1/CE2, on réservera la lecture des textes les plus simples aux élèves de CE1, qui feront les dictées correspondantes, alors que les plus difficiles seront lus par les élèves de CE2 qui travailleront uniquement sur les dictées qui y sont associées. Les textes de difficulté moyenne seront lus par la classe entière et la dictée sera la même pour tous. On pourra cependant facilement ajouter une phrase supplémentaire pour que les enfants les plus âgés aient à se confronter à des difficultés à leur niveau.

    Dictée et étude de la langue

    Les liens entre la lecture et l’écriture seront d’autant plus solides qu’on y ajoutera toutes les passerelles possibles entre le travail d’écriture sous dictée et celui entrepris pendant les séances d’étude de la langue.

    La progression suivie et rappelée ici sera celle du Fichier d’étude de la langue CE1.

    Le principe de la dictée réussie

    Il existe deux types de dictées :

    → la dictée d’évaluation, celle qui sert à donner une image de l’orthographe d’un élève à l’instant T

    → et la dictée d’enseignement qui apprend aux élèves à adopter des attitudes qui leur permettront de mobiliser leurs connaissances lexicales et grammaticales pour écrire correctement le français.

    C’est ce deuxième type de dictée, que nous désignerons par l’expression « dictée réussie », qui nous intéressera ci-dessous. Les collègues souhaitant rajouter des dictées d’évaluation (mensuelles, trimestrielles) trouveront facilement matière à ceci sur d’autres blogs d’enseignants.

    Le principe de cette dictée réussie est simple et se résume en quelques points :

    1. Dans une dictée réussie, le but est que tous les élèves aient « tout juste », quitte à ce qu’il y ait une très forte guidance au début.

    2. Lors de la dictée, l’enseignant aide :

    → il enseigne l’épellation phonétique et fait repérer les mots transparents,

    →  il rappelle, écrit au tableau au besoin, et dans ce cas, vérifie que tous copient intelligemment le mot ou la portion de mot,

    → il intègre peu à peu les règles lexicales et grammaticales enseignées lors des activités d’étude de la langue et rappelle ces apprentissages très souvent pour aider à l’automatisation.

    a) Il apprend aux enfants à articuler à mi-voix, puis mentalement, chacun des phonèmes qu’ils vont transcrire : c’est le principe de l’épellation grapho-phonétique.

    Exemple : « Llllleeee ccchhhhaaaa(t) Mmmmiiiimmmiiii rrreeetttrrrouuuvvveee sssonnn dddooommm(ai)nnneeee. »

    b) Il fait repérer les mots transparents.

    Exemple : « Voici la phrase que je vais vous dicter. Dans cette phrase, il y a quatre mots qui s’écrivent comme ils se prononcent, sans lettres muettes, ni consonnes doubles, ni son qui peut s’écrire de différentes façons. Qui pourra me les citer ?... Écoutez bien : Le... chat... Mimi... retrouve... son... domaine. »

    c) Il rappelle en cours de dictée que certains mots comportent une difficulté.

    Exemple : « Ah, attention, vous souvenez-vous comment doit être la première lettre d’une phrase ?... Oui, c’est une lettre majuscule... Alors, comment écrirez-vous l’article « Le » ?... L majuscule, e minuscule... C’est cela. Allez-y ! Lllleee...

    Et maintenant, le nom « chat », vous l’aviez à relire et épeler hier soir. Qu’a-t-il de particulier ?... Il a une lettre muette, très bien. Laquelle ?... C’est un T, oui. Et pourquoi est-ce un T ?... Parce qu’au féminin, nous disons « une chatte » et que le petit du chat et de la chatte se nomme « le chaton »... C’est parfait. Écrivez « chhhhhaaaat », sans oublier le T muet... (on procédera de même pour la graphie « ai » dans le nom « domaine ».

    Passons au nom « Mimi ». C’est le nom propre du chat bleu de l’illustration. Par quel type de lettre commencent les noms propres de personnes, d’animaux ou de choses ?... Par une majuscule, c’est cela. Alors écrivez « MMMMiiiimmmiii » sans oublier la majuscule au début. 

    Le verbe maintenant : Le chat Mimi retrouve. Il n’y a rien de difficile dans ce mot : c’est un mot transparent. Dictez-vous le à mi-voix : rrrr....eeee...ttt...rrr...ouuu...vvv...eee. Attention, écoutez-vous bien et écrivez à mesure, comme ça (il écrit au tableau, tout en oralisant les sons) : rrr...eee...ttt...rrr...ouuu...vvv...eee. »

    c) Il écrit au tableau les mots ou portions de mots lorsqu’ils sont compliqués ou trop rares pour nécessiter d’être déjà mémorisés.

    Exemple : « Jeannot, c’est un nom propre. C’est le diminutif du prénom Jean, qui s’écrit ainsi : J majuscule...E...A...N[1]. On y ajoute le son [o] comme dans Pierrot ou Paulot, qu’on écrit O...T... après avoir doublé la consonne N... Regardez bien : Jeannot, J majuscule...E...A...2 N...O...T. Copiez-le sans faire de fautes : Jjjjeaaaaannnnoooot. »

    d) Il intègre peu à peu les règles lexicales et grammaticales enseignées et les rappelle pour aider à l’automatisation.

    Exemple : « Les voilà trois dans la cruche quand passe le renard. Pa...sse... Nous avons appris la règle qui nous permet d’écrire ce verbe sans faire de faute en écrivant le son [s]. Quelle est la lettre que nous avons écrite juste avant et quelle sera celle que nous écrirons juste après ? A est une voyelle ou une consonne ? Et E, voyelle ou consonne ? Alors, comment devons-nous écrire le son [s] ?... Oui, très bien, lorsque le son [s] est entouré par deux voyelles, il s’écrit presque toujours avec 2 S. Écrivez sans vous trompez : pa...sse... avec 2 S. »

    3. En cours d’année, au fur et à mesure des acquis, il réduira la guidance, signalant aux élèves que telle difficulté a été vue à de nombreuses reprises et que, désormais, il se contentera de rappeler que le mot comporte une difficulté mais qu’il ne demandera plus à un ou plusieurs enfants de la rappeler.

    Exemple : « La partie colorée de l'aiguille de la boussole indique toujours la direction du nord. (dictée n° 1 du Module 3) » Vous ne pouvez pas faire de faute au mot boussole car nous avons appris comment écrire le son [s] lorsque nous le prononçons juste après la lettre U et juste avant la lettre E... Vous ne pouvez pas faire de faute au mot indique car nous avons appris comme écrire le son [k] lorsque nous le prononçons juste avant la lettre E. »

    Attention, la dictée réussie n’est pas une dictée apprise par cœur :

    1. Seuls les mots comportant une difficulté sont présentés et étudiés la veille de la dictée.

    Exemple : « Voici les mots à apprendre pour demain : une souris – elle pousse – alors – le museau dans le jardin. Qui peut m’expliquer pourquoi il faut apprendre le nom souris ?... parce qu’il a une lettre muette, c’est cela. Quelle est cette lettre muette ?... C’est S... Tout le reste est transparent : sss...ouuu...rrr...iii... S muet.

    Qui peut m’expliquer ce qu’il faut apprendre dans le verbe pousser ?... il y a 2 S pour écrire le son [s]... Nous apprendrons bientôt pourquoi. Quelqu’un s’en souvient du CP ?... Oui, parce que le son [s] se trouve entre deux voyelles : U est une voyelle et E est aussi une voyelle... Sinon, tout le reste est transparent : ppp...ouuu...2 S...eee. »

    2. Les mots invariables sont présentés exprès avec un autre « accompagnement » que dans la dictée pour éviter le traitement « par cœur » sans chercher à comprendre le sens (enfant qui, parfois encouragé par sa famille, écrit D...A...N...S... plus loin L...A... plus loin C...R...U...C...H...E, sans chercher à comprendre le sens de ce que j’écris).

    Exemple : « Quand on dit dans la maison, on écrit [dã], D...A...N...S... Qui peut me dire une autre expression dans laquelle nous prononçons le mot dans comme dans l’expression dans la maison ?... dans le jardin, dans, D...A...N...S, dans ma poche, dans, D...A...N...S, dans la cour, dans, D...A...N...S. »

    La première période

    Avec quelques explications quant à la présentation de chaque module :

    Télécharger « Dictées - période 1 .pdf »

    → Mots à apprendre des périodes 1, 2 et 3 :

    Tableau à reproduire pour le découper et le coller (ou le placer dans un porte-vue) dans les cahiers d'orthographe des élèves :

    Télécharger « Dictées - Mots à apprendre - élèves .pdf »

    Dans la même série :

    ... ; CE1-CE2 : Dictées Lecture et Expression (2) ;

    Notes :

    [1] Lorsque les lettres sont écrites en majuscules, c’est que l’enseignant ou l’élève donne leur nom plutôt que leur son. Ici : ji... e... a...ène.

     


  • Commentaires

    1
    roni
    Samedi 3 Août à 07:40

    Bonjour

    tout d'abord merci pour votre merveilleux travail. serait-il possible d'avoir les dictées des autres périodes (2,3,4,et 5).Merci

      • Samedi 3 Août à 09:41

        Très bientôt, promis, vous pourrez avoir les périodes 2 et 3. Pour les périodes 4 et 5, il faudra attendre encore un peu, c'est un travail de coordination assez long que je mène sans précipitation pour essayer qu'il soit en lien à la fois avec les textes de Lecture et Expression et avec le programme d'EDL.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :