• Préparer sa classe en Élémentaire

    Préparer sa classe en Élémentaire
    Merci à snuipp.fr pour cette illustration

    Sans rire, elle a raison, la dame... Cette réflexion sur son métier, sur sa posture en classe, face à ses élèves, dans toutes leurs particularités, c'est sans aucun doute l'une des facettes les plus importantes du temps extrascolaire de préparation.

    C'est pour cela que, chaque été, je conseille aux collègues d'arrêter de prévoir leur année scolaire à venir dans ses moindres détails, séquences après séquences, matériel après matériel, rituels après rituels... et de se concentrer sur la première période, la première quinzaine et le premier jour.

    La première période, pour tout ce qui est à long terme, la première quinzaine pour ce qui est matériel à prévoir à moyen terme et le premier jour pour le déroulement quart d'heure par quart d'heure.

    Préparer le long terme

    Préparer le long terme, c'est mettre en place de beaux tableaux prévisionnels où on liste les contenus. Je ne sais pas si, en novlangue, cela s'appelle des progressions ou des programmations.

    En élémentaire, c'est assez rapide, surtout si on fait confiance aux auteurs des manuels qu'on a choisis pour sa classe. Si on ne leur fait pas confiance et qu'on les utilise quand même, soit parce qu'ils nous ont été imposés, soit parce que nous n'avons pas les crédits pour les renouveler, c'est plus difficile. Le mieux est sans doute de les contourner en les utilisant a minima et en les complétant par des ressources photocopiables libres de droits. On se retrouve alors dans cette relation de confiance avec les auteurs et la situation redevient rapide et simple.

    Recette :

    • Prendre le manuel choisi et noter le nombre total de pages.
    • Diviser ce nombre par 5 (par 4 pour une méthode de lecture CP).
    • Recopier alors dans le tableau les titres de leçons du premier cinquième (ou quart pour la méthode de lecture CP) : votre « progressamation » est prête.
      Vous pourrez recopier à côté les intitulés de programmes (compétences, capacités, connaissances) pour faire plaisir à votre hiérarchie si vous le souhaitez.
    • Diviser le nombre obtenu pour chaque manuel par le nombre de semaines de la première période .
    • Vous saurez alors à peu près combien de jours passer sur telle page (donc sur telle notion), combien sur telle autre et pourrez affiner la préparation matérielle de la première quinzaine.

    Le reste de l'été sera consacré à une préparation à très très long terme : l'enrichissement de sa culture pédagogique et encyclopédique :

    • lecture des guides pédagogiques correspondant aux manuels choisis
    • lecture des grands noms de la pédagogie en commençant par les plus anciens pour savoir d'où l'on vient et où l'on va : F. Buisson, P. Kergomard, M. Montessori, O. Decroly, C. Freinet, ...
    • articles et auteurs actuels
    • révisions orthographiques, grammaticales, mathématiques, scientifiques, historiques, géographiques, littéraires, etc. si le besoin s'en fait sentir.

    Prévoir le matériel à utiliser à moyen terme

    Une petite constatation : bien souvent, ce sont les méthodes qui utilisent le moins de matériel à fabriquer qui sont les plus efficaces. 

    Prenez Borel Maisonny au CP, par exemple. Un manuel et un cahier seyes agrandi par élève, deux couleurs de craies ou de feutres à tableau, la photocopie des gestes à afficher au mur un par un (soit, pour la première quinzaine, quatre à huit gestes, selon l'avancement de l'apprentissage en GS), les premières fiches d'exercices prêtes à utiliser, éventuellement les personnages Alphas, et c'est tout !

    Installer une notion, que ce soit en français ou en mathématiques, ça doit être simple et l'esprit de l'enfant doit se centrer rapidement sur la notion elle-même. Cela nécessite de vite quitter l'habillage qui n'est qu'un enrobage visant à focaliser l'attention des élèves sur un objet d'étude. Des études sérieuses ont révélé que, particulièrement pour les élèves en difficulté, ceux qui sont dans le « faire » plutôt que le « comprendre », ces longues séances de détournement, contournement, approche à bas bruit font plus souvent obstacle à la compréhension qu'autre chose...

    Au CP, ce seront des étiquettes mots, des lettres plastifiées, des fiches quotidiennes, une ou plusieurs histoires à lire aux enfants, un ou deux poèmes et un chant en français oral et écrit ; des jetons, des bouliers, des perles Montessori, de la monnaie factice, des réglettes Cuisenaire, des mathcubes, des cartes représentant les doigts de la main, les points des dés, les chiffres et les premiers signes mathématiques (+, -, =, >).

    Du CE1 au CM2, si on a pu trouver une méthode de lecture, une d'étude de la langue et une de mathématiques qui nous conviennent, ce sera rien ou presque rien en français (un cahier, du papier affiche pour garder des traces écrites au mur, des gros feutres pour les écrire avec les élèves) et le matériel de base en mathématiques (règle, équerre, compas, jetons, bouliers et mathcubes, monnaie et horloges factices, balance Roberval et masses marquées, récipients étalonnés en litres et fractions du litres et, pour les plus grands, en décilitres, centilitres et millilitres, ...).

    Une fois ceci fait, il faudra peut-être passer un peu plus de temps sur la préparation des séances de culture humaniste et scientifique :

    • du temps pour collecter le matériel nécessaire pour les expérimentations et les observations
    • du temps pour s'informer sur les sujets qu'on abordera jusqu'à les posséder parfaitement afin d'éviter les bourdes, les imprécisions, les confusions

    Cela permettra d'aborder sereinement la préparation matérielle et pratique, quart d'heure par quart d'heure de la première journée.

    Le court terme, jour après jour

    Le plus simple est d'utiliser un tableau tracé à la main ou grâce à un logiciel de traitement de texte. Ce tableau sera copié sur l'emploi du temps quotidien et le travail de chaque jour sera de compléter chacune des cases de la journée.

    Ceci sera encore plus simple si on a choisi un emploi du temps extrêmement routinier et simple :

    • CP : français, mathématiques et 1/2 séance d'EPS le matin ; français, questionner le monde, arts, LVE et 1/2 séance d'EPS l'après-midi
    • CE1 à CM2 : Français, maths le matin ; autres matières l'après-midi.

    Au CP : 

    Les journées se succèdent immuablement, les acquis du jour faisant forcément suite aux acquis de la veille. En sachant cela, on peut déjà écarter toutes les méthodes qui ne suivent pas ce schéma (ce que j'appelle des méthodes chambres à part).
    Préparer sa journée du lendemain est donc enfantin :

    Français écrit et oral : Titre de la séance

    - Découverte du jour : voir guide pédagogique p. ..., séance 1.

    - De la phono à l'écrit : tels sons, telles lettres, voir GP p. ..., séance 2

    - Écriture : tels gestes, telles lettres, telles sons, GP p. ..., séance 3

    - Lecture : manuel, p. ...

    - Littérature :
    Poésie : lecture offerte, commentaires dialogués, apprentissage des deux premiers vers 
    Conte : titre, premières pages, commentaires dialogués 

    Mathématiques : Titre de la séance

    - Manipulations : voir GP, p. .... [matériel à préparer : liste]

    - Fichier de l'élève : p. ..., voir GP, p. ...

    Questionner le monde : Titre de la séance

    - Observation : sens utilisés - repères à pointer lors des commentaires dialogués
    - Trace à produire : dessin - schéma - dictée à l'adulte - ...

    Arts :

    - Arts plastiques : Titre de la séance - Organisation (à sa place, petits groupes, chevalets, ...) - Matériel à préparer (liste et modalités de distribution)
    ou
    - Musique : Écoute (chant ou extrait musical) - Commentaires dialogués - Apprentissage (rythme, échauffement vocal, premier couplet / rythme, expression corporelle libre, commentaires dialogués)

    Éducation physique et sportive

    - Échauffement : Jeu choisi (organisation, déroulement, but)
    - Grand(s) jeu(x) : Jeux choisis (organisation, déroulement, but)
    - Retour au calme : Jeu choisi (organisation, déroulement, but)

    Du CE au CM :

    Nous retrouverons la même organisation qu'au CP en Mathématiques, Questionner le monde (ou culture humaniste, scientifique et technique pour le Cycle 3), Arts et EPS. Prière de s'y reporter.

    Une petite précision pour le CM et le CE2 : il peut être intéressant d'avoir un corrigé tout prêt pour les exercices de français et surtout de mathématiques. Cela évite de perdre du temps à recompter toutes les opérations, relire tous les problèmes et suivre pas à pas la construction géométrique de chaque figure...

    Quant au Français, les élèves sachant lire et écrire, la préparation sera un peu différente :

    Français écrit et oral : Titre de la séance

    - Littérature et langage oral :
    Littérature : Manuel p. ... ou Roman p. ... à ... ; commentaires dialogués  (thèmes à aborder, repères à faire sentir)
    Poésie : Titre, modalités de découverte (lecture individuelle, lecture offerte), commentaires dialogués, modalités de diffusion (copie d'une strophe, du poème entier, photocopie à coller ; illustration en classe, à la maison)

    - Étude de la langue : Titre de la leçon
    Découverte : voir GP. p. ...
    Exercices écrits : n° ..., ..., ... p. ...

    - Écriture : tels gestes, telles lettres (minuscules ou majuscules)

    - Dictée : texte de la dictée

    - Production d'écrits : Titre
    Matériel proposé (image - sujet - thème) - Modalité de production (premier jet individuel au brouillon - production individuelle phrase à phrase - production collective au tableau - ...)

    Voilà, pour un premier jet rapide, un jour de changement d'heure, je trouve que c'est déjà pas mal. Si vous souhaitez intervenir, pensez à laisser un commentaire. Pour les questions, c'est pareil, je développerai si vous le souhaitez.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    cyriaque
    Dimanche 25 Mars à 16:26
    Encore un article que je vais imprimer pour m'y replonger à tête reposée ! :) Merci.
    2
    soanana
    Dimanche 25 Mars à 19:24

    Pareil pour moi : j'imprime, j'imprime, j'imprime ! yes

    Un vrai bonheur de vous lire.

    Mais pourquoi n'avons-nous pas de cours limpides comme vos publications à l'Espé?!

    sarcastic

      • Dimanche 25 Mars à 19:39

        Parce que, il y a une trentaine d'années, à l'avènement des IUFM, « on » a décrété qu'il ne fallait surtout pas donner de recettes... et que, depuis, cette idée est restée bien ancrée dans le discours de formation : de plus en plus d'injonctions de plus en plus réductrices de la liberté pédagogique mais surtout, surtout aucune recette pour mettre ça en place dans sa classe.

      • soanana
        Dimanche 25 Mars à 20:14

        Pff,  c'est bien dommage !

      • soanana
        Dimanche 25 Mars à 20:16

        Zut, j'avais écrit tout un pavé qui ne s'est pas édité !

      • soanana
        Dimanche 25 Mars à 20:21

        En bref  j'écrivais que ces aides étaient un terreau bien utile pour professeur débutant que je suis.

        Ces recettes, chacun se les approprie en y ajoutant sa touche personnelle; et ça permet de libérer du temps pour... Le reste ! 

        Merci à vous et à tous ces professeurs qui partagent avec les novices comme moi leurs astuces et petits trucs ! 

         

      • soanana
        Dimanche 25 Mars à 20:22

        Et cela permet également de lever pas mal d'angoisses ! 

      • Dimanche 25 Mars à 23:26

        Tant mieux ! Bon courage !

    3
    Nana
    Dimanche 25 Mars à 23:34
    Merci pour cet article qui permet de ne plus culpabiliser de ne pas travailler h24 et d'avoir une vie en dehors de la classe .
    4
    Lundi 26 Mars à 13:26

    Si vous n'existiez pas, faudrait vous inventer!!!

    5
    avandromme
    Lundi 26 Mars à 14:53

    Bonjour, 

    Tout d'abord un grand merci pour cet article qui m'aide à y voir plus clair. 

    Je suis actuellement en report de stage, je commencerai en septembre prochain mon grand changement de vie après 12 ans dans le privé. 

    J'ai la chance d'avoir cette année un peu de temps pour moi que j'essaye de mettre à profit pour ne pas partir de zéro en septembre. 

    Je fais beaucoup de recherches, note des idées, me plonge dans les bouquins, les blogs... mais vos conseils pratiques font tellement de bien! 

    Je me permets de vous demander, si vous avez le temps de me répondre, quels seraient vos meilleurs tuyaux pour que je commence sereinement ma première rentrée! Ouvrages incontournables? Méthodes? 

    Merci d'avance de votre réponse et dans tous les cas un grand merci pour ce super blog! 

    Audrey

     

      • Lundi 26 Mars à 16:31

        Bonjour et merci pour vos encouragements.

        Pas facile de vous conseiller tant que nous ne connaissons pas le niveau de cette classe.

        Quelques pistes cependant :

        - En élémentaire, tout ce qui n'est pas d'une utilisation linéaire (premier jour, première page - deuxième jour, deuxième page - etc.) est beaucoup plus difficile à utiliser qu'un manuel "classique"

        - Tout ce qui multiplie les outils (jeux de cartes à imprimer, plastifier, découper qui ne servent qu'une fois, par exemple) va noyer les élèves qui pensent qu'il suffit de "faire" le jeu, l'exercice, le coloriage, etc. pour satisfaire l'enseignant.

        Pour le reste, je répète ce que j'ai dit dans l'article : les méthodes les plus simples sont les meilleures et il vaut mieux commencer par les ouvrages pédagogiques les plus anciens en avançant pas à pas, pour voir d'où vient l'école et comment elle s'est formée peu à peu.
        Une fois ces livres-là lus, on sait lesquels on a envie de lire et vers quelle pédagogie on a envie de se diriger.

        Bon courage !

    6
    Sophie
    Mercredi 28 Mars à 14:06
    Article très clair ! Comme d’habitude ! Merci bcp
    7
    poirple
    Dimanche 1er Avril à 16:47

    Merci pour cet article! il faudrait des formatrices de votre qualité dans les ESPE.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :