• Él. : Relire la lecture à la maison

    Él. : Relire la lecture à la maison

    Faut-il faire relire la lecture le soir à la maison ?

    Oui, c'est indispensable. Du CP au CM2. En cette époque de préparation de la rentrée où chacun cherche comment évaluer ses élèves, je peux vous garantir qu'en deux ou trois semaines, vous serez capables de déterminer sans coup férir les élèves qui lisent tous les soirs avec un adulte de ceux qui n'ont que le temps de lecture en classe pour s'entraîner à lire.

    C'est tellement indispensable et tellement évident pour moi que j'ai oublié de le mentionner dans les guides pédagogiques de Écrire et Lire au CP et de Lecture et Expression au CE. Heureusement que je l'ai indiqué dans Nino et Ana, j'ai l'air moins étourdie comme cela.

    À la maison, à l'étude, à l'aide aux devoirs, n'importe où mais il faut la faire relire pendant tout le CP et tout le début du CE1 (premier trimestre environ).

    Après, à partir du deuxième trimestre du CE1, on peut commencer à demander aux élèves de préparer leur lecture à la maison au lieu de leur demander une relecture qui commence à les lasser et que les familles laissent souvent tomber.

    Cependant, cette technique ne sera mise en place que si l'on est sûr que les familles ou les organismes d'aide aux devoirs joueront le jeu. Il est important de les avertir par écrit de ce changement de procédure afin qu'ils prennent conscience de son enjeu et qu'ils l'appliquent consciencieusement.

    Et on continue cette bonne habitude jusqu'au 1er juillet du CM2, sachant que les plus grands peuvent aussi lire seuls, plutôt que sous la surveillance d'un adulte.

    Comment procéder ?

    Donner systématiquement comme "devoirs" la lecture à relire, pour les petits, ou la lecture à découvrir, pour les plus grands.

    Le lendemain, pour les élèves de CE1 à CM2 qui ont préparé un nouveau texte et non relu l'ancien, avant de les faire lire à voix haute (ah oui, je précise, à l'école primaire, on lit tous les jours à voix haute, ça fait gagner un temps fou d'avoir des élèves lecteurs et ça évite bien des ateliers fluence, compréhension, inférences, etc.), on demande incidemment : « Alors ?... Ce texte ?.... » puis on les laisse s'exprimer quelques minutes. Ça permet d'avoir l'air moins perdus à ceux qui n'ont pas lu parce que papa pas disponible, maman qui rentre tard, tatie qui a autre chose à faire que faire lire un gamin et autres animateurs municipaux qui trouvent que lire, c'est trop nul (ne me dites pas que ça n'existe pas, j'en connais une...)

    Quelle durée ?

    CP : Au début de l'année, la durée de l'exercice doit être inférieure à 5 minutes. En cours d'année, elle augmente progressivement jusqu'à 10 à 15 minutes maximum. 

    CE1/CE2 : 15 minutes maximum

    CM1/CM2 : 15 à 20 minutes, dont une partie silencieuse.

    Et pour les élèves mauvais lecteurs ?

    C'est pour eux qu'on le fait, ce serait dommage de les en priver. Surtout que c'est en partie grâce à cela qu'ils vont perdre rapidement cette étiquette.

    Au CP :

    Ils lisent toute la page du jour, surtout quand c'est du code. (si c'est de la lecture compréhension, pendant toute la première moitié de l'année et même un peu plus, l'adulte la leur lit puis il lui fait lire une page de code, celle de la veille s'il le faut, ou celle du lendemain).

    On peut même signaler aux parents que ce serait bien que leur enfant ayant des difficultés, lise plusieurs fois cette page de lecture (très aérée en début d'année) :

    ♥  le soir en rentrant de l'école (même s'il est resté à l'étude et qu'il y a lu sa page du jour),

    ♥ une autre fois avant de se coucher

    ♥ et, si les horaires familiaux le permettent, le matin avant de partir à l'école.

    Dans la deuxième moitié de l'année, quand les textes commencent à devenir longs mais totalement déchiffrables, on peut proposer aux parents d'enfants lents les aménagements ci-dessous.

    Au CE1 et CE2 :

    Ils lisent toute la lecture du jour, ou celle du lendemain (à partir du deuxième trimestre seulement au CE1).

    Normalement, elle a été choisie par l'enseignant en rapport avec les capacités de lecture (taille de caractères, longueur, vocabulaire, intérêt) d'un enfant de 7 à 9 ans et doit se lire en moins d'un quart d'heure.

    Si c'est trop laborieux, on peut toutefois proposer des aménagements :

    → lecture « à deux voix », une phrase chacun puis un paragraphe chacun, à condition que l'enfant reste attentif et suive du doigt et du regard ce que lui lit l'adulte.

    → lecture fractionnée :

    ♥ un paragraphe en arrivant de l'école,

    ♥ le suivant avant le repas du soir,

    ♥ le troisième avant d'aller dormir

    ♥ et le dernier le matin avant de partir à l'école.

    Ce sera encore plus efficace si à partir du deuxième paragraphe l'adulte relit d'abord à l'enfant, en suivant du doigt, assez lentement pour que l'enfant puisse suivre du regard et de l'oreille en même temps, la partie que l'enfant a déjà lue seul précédemment. 

    Au CM1 et CM2,

    La lecture à haute voix n'est plus indispensable même si elle peut s'avérer encore utile à certains, et agréable à tous.

    On peut suggérer aux parents de faire lire à leur enfant un paragraphe à voix haute, en s'appliquant sur l'intonation dès la première lecture (s'il n'en est pas capable, c'est qu'il n'a pas assez lu depuis la fin de son CP, retourner au paragraphe précédent), puis de continuer silencieusement et seul.

    Cependant, pour des élèves en grande difficulté, il vaut mieux se reporter au paragraphe précédent et utiliser les techniques de la lecture à deux voix ou de la lecture fractionnée.

    On peut aussi, dans le cas d'élèves en grande difficulté, ne demander de lecture à voix haute qu'après avoir soi-même lu cette portion de texte à voix haute, en suivant du doigt ce qu'on lit.

    On doit aussi expliquer aux parents que vélocité ≠ efficacité.

    Bien sûr qu'un enfant qui lit « a... 5 secondes d'attente... mmm... 5 secondes d'attente... iiii... 5 secondes d'attente... aammm... 5 secondes d'attente... mmmiii... 5 secondes d'attente... aaaammmiii... 5 secondes d'attente... a-mi ?... » ne peut pas comprendre ce qu'il lit !

    En revanche, un enfant qui, en fin de CP, ou début de CE1, a encore besoin de hacher sa lecture et lit, lentement mais sûrement : « Au... jour... d'hui... aujourd'hui... Mi... mi... Mimi... est... de... re... tour... Aujourd'hui... Mimi... est... de... re... tour... retour. Aujourd'hui, Mimi est de retour. » est un enfant dont la lecture, bien que lente, est efficace.

    Il faut alors expliquer à leurs parents que Rome ne s'est pas faite en un jour et qu'eux aussi, quand ils avaient 6 ou 7 ans ânonnaient leur lecture tout en comprenant ce qu'elle racontait.

    La lecture à la maison doit être un moment partagé agréable, sans tensions ni courses à la vélocité. Il vaut mieux passer cinq minutes à lire un seul mot de chaque phrase, mais blotti près de papa ou maman, ou de la grande cousine qui lit mieux le français, à rire avec le Bêta qui porte son oie d'or sous le bras, suivi par une cohorte de gens, pleurer avec Cosette et son grand seau plein d'eau glacé ou découvrir le Far West, juché sur un chariot à côté de Laura Ingalls, que 15 minutes infernales à lire de plus en plus vite un texte, ou pire une liste de mots sans suite.

    Mais elle doit aussi être un moment sérieux, pendant lequel parent comme enfant s'engagent à faire du mieux qu'ils peuvent, à leur rythme certes mais en ayant conscience que lire, c'est déchiffrer et comprendre en simultané.


  • Commentaires

    1
    Pauline
    Dimanche 9 Août à 13:41

    Super ! Merci pour ces conseils que je vais aussi donner aux parents pour la lecture du soir.

      • Lundi 10 Août à 09:50

        Bon courage ! Et bonnes vacances en attendant...

    2
    Arum
    Dimanche 9 Août à 16:04

    Merci pour ces judicieux conseils !

    3
    isamat
    Lundi 10 Août à 11:29

    Bonjour Catherine,

    Je cherchais dans votre blog les analyses de manuels de lecture. Je ne sais pas si vous avez fait un article sur Lire avec Ludo.J'ai une amie débutante qui aura cette méthode à la rentrée et qui me demandait mon avis mais je ne la connais pas.

    Sinon, je viens de recevoir en spécimen Cocoli de chez hatier. Connaissez vous cette méthode?

    Merci pour tous vos articles toujours intéressants. J'ai beaucoup aimé celui sur les alphas au CP.

    Bonne journée

      • Lundi 10 Août à 11:35

        Bonjour Isamat. Non je n'ai fait d'article ni sur Lire avec Ludo, ni sur Cocoli. Je suis désolée. Pour Cocoli, j'ai essayé d'aller le feuilleter, mais c'est impossible pour un retraité.

        Merci pour vos encouragements !

    4
    deblep
    Mardi 11 Août à 11:34

    bonjour, je trouve tous vos conseils formidables!

    je ne suis pas du métier mais j'avais l'intuition depuis déjà un moment que les techniques d'apprentissage modernes ne sont pas de la même qualité que ce que j'ai connu (je suis de 81)... Pour exemple personnel, ma fille de 10ans maintenant, qui commence tout juste à écrire à peu près correctement des phrases simples sans mot phonétique déformé alors qu'elle est bonne élève et intelligente!

    Et sans vouloir me vanter, c'est surtout parce que j'y ai mis mon grain de sel pendant son année de CM1 en lui faisant faire de l'analyse grammaticale à ma sauce (j'ai de bons restes on dirait!) parce que, en CM1, avoir "0 faute" à une dictée juste parce que les 10 mots appris dans la semaine sont bien restitués le bon jour (mais une dizaine de fautes grossières d'accord) je trouvais çà franchement moyen!

    A la décharge de sa maitresse cette année, elle a tellement de boulot avec les enfants en grande difficulté, elle n'a tout simplement pas pu s'occuper de la mienne (elle lit, elle comprend et elle est sage). Bref!

    J'en arrive à une question: que lui proposer comme lecture à voix haute quotidienne? je pense que çà lui ferait du bien, car elle confond encore certains mots en se précipitant (apprentissage de lecture assez globale: Gafi) Vous préconisez cela jusqu'au cm2 mais avez-vous idée que dans les classes actuelles, les CM font une lecture compréhension de texte par jour (qu'il faudra relire le soir)? Ma fille a fait une fiche de lecture hebdomadaire, qui consistait en général à cocher vrai ou faux et à recopier une phrase du texte dans les questions ouvertes où la réponse doit être rédigée...

    Nous faisons souvent le soir un temps de lecture plaisir avant le coucher, mais c'est toujours moi qui aie lu jusque là...

    Encore une fois, merci pour tous les apports de ce site, je me documente, et toutes vos propositions sont d'une grande richesse.

    J'utilise le fichier de français et maths CM1 pour ma fille, une page par jour tranquillement pour lui faire réviser et ancrer mieux ses connaissances. Et j'ai mis la petite (qui sort de CP) au même régime (fichier EDL et manuel compter calculer de CE1)

     

      • Mercredi 12 Août à 10:38

        Bonjour,

        Oui, dans l'idée, il faudrait lire chaque jour en classe, jusqu'au CM2. Maintenant, il est évident qu'entre les 27 heures par semaine de votre enfance et les 24 heures actuelles, il y a eu 3 heures de perdues pour les apprentissages et qu'il a fallu justifier cette coupe claire par l'inutilité de certaines matières, dont pour le plus grave, l’orthographe et la lecture !

        À la maison, avec une enfant de CM2, le mieux, ce sont les romans à lire, chapitre après chapitre, que ce soit des romans actuels, que les enfants apprécient énormément, ou des romans plus classiques, qui ont régalé les enfants du monde entier depuis des décennies.

        Bon courage !

    5
    Stéphanie
    Mardi 11 Août à 19:55

    Malgré ma faible expérience, je partage totalement ce point de vue qui est conforté par deux exemples différents.

    Ma propre fille, qui va entrer en CM1, qui aime beaucoup lire et lit beaucoup avait déjà une lecture fluide et expressive aux vacances de Toussaint en CP (c'est sa maîtresse qui l'a évaluée ainsi, pas moi...) Sachant qu'à part lire tous les jours (sa lecture d'école ou ses lectures personnelles), elle n'a rien fait d'autre et moi non plus...! Mon rôle: entretenir son goût pour la lecture en lui proposant des livres en tout genre grâce à des passages réguliers à la médiathèque de notre ville...

    Cette année, première année en CP, j'avais des jumeaux, bons élèves tous les deux. Travail sérieux de la part de la famille pour chaque enfant avec lecture quotidienne. La seule différence, l'un aimait beaucoup lire l'autre moins. En fin d'année, les 2 enfants savent lire sans problème mais celui qui a plus lu (parce qu'il aime ça) a un "excellent" niveau l'autre est "juste" un bon lecteur en fin de CP.

    C'est en bûchant qu'on devient bûcheron...!

    Lors de la réunion de rentrée, j'incite aussi fortement les parents à faire lire les enfants tous les jours (la lecture que je propose ou une autre lecture!) mais je leur demande aussi de continuer à lire des livres à leurs enfants "en plus". Je leur demande de lire des livres autres que ceux qu'est capable de lire leur enfant pour continuer à susciter le goût de la lecture, ouvrir de nouveaux horizons et se familiariser avec un langage écrit plus "compliqué" que les lectures "déchiffrables" par des CP. Je leur explique que lire c'est (surtout) comprendre et que découvrir des histoires de plus en plus longues (celles que l'on ne finit pas forcément en une fois!) et plus complexes fait aussi partie de l'apprentissage de la lecture. Et même si ma fille est plus qu'autonome aujourd'hui en lecture, je continue à lui faire la lecture de livres vers lesquels elle n'irait pas "spontanément" mais qu'elle finit souvent par lire toute seule...

    Autre avantage aussi, ma fille écrit en faisant très peu de fautes d'orthographe ou de conjugaison alors qu'elle ne sait pas toujours me dire pourquoi elle a mis un "s" à la fin de ce verbe ou 2 "l" à ce mot...  je pense que sa fréquentation de la lecture et, certainement, une bonne mémoire visuelle est tout aussi efficace (pour elle) que les règles d'EDL...

      • Mercredi 12 Août à 10:44

        Bonjour Stéphanie,

        C'est en bûchant qu'on devient bûcheron et c'est en lisant qu'on devient liseron ! yes

        Oui, nous pouvons beaucoup, en lisant nous-mêmes beaucoup d'histoires en classe, jusqu'au CM2, en ne les ennuyant pas avec des « études d'albums » insipides, en favorisant la lecture comme activité de délassement au même titre que la télévision ou la console de jeux.

        Et en leur apprenant à lire correctement, grâce à une bonne méthode graphémique qui ne néglige ni le son, ni le sens, au CP, puis grâce à des séances de lecture à voix haute quotidiennes au moins aux CE1 et CE2 et bi-hebdomadaires au CM.

        Pour l'orthographe, ça dépend des enfants, certains sont grands lecteurs et ont une orthographe déplorable, hélas. Je connais même quelques enseignants qui, bien que lecteurs compulsifs, truffent leurs écrits de fautes énormes, encore hélas.

        Bonne fin de vacances à vous !

         

    6
    TheMar
    Mercredi 12 Août à 12:48

    Merci beaucoup pour cet article. Je le donnerai aussi aux parents de mes élèves de CE1. 

      • Jeudi 13 Août à 09:31

        Merci TheMar ! Bonne dernière ligne droite de vacances avant la rentrée des classes !

    7
    Marie-Anne
    Mardi 25 Août à 14:34

    Merci pour tous ces bons conseils que je ne manquerai de partager avec mes futurs parents d'élèves. Dernière ligne droite de=ans les préparatifs de rentrée, j'ai hâte de commencer Ecrire et Lire au CP! :D

      • Mercredi 26 Août à 10:50

        Bonjour Marie-Anne. Je vous souhaite bonne chance pour cette qui commence. N'hésitez pas à venir échanger ici avec moi ou, j'espère bientôt, avec des collègues qui eux aussi souhaiteront nous rejoindre et dialoguer avec nous.

    8
    Lynda
    Samedi 29 Août à 20:01
    Bonjour Madame

    Merci pour tous ces précieux conseils. Quels types de texte devrais-je donner en "devoir" à mes ce2 ? Ceux de la lecture et expressions ou un texte loisir sans rapport avec les apprentissages en classe ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :