• Leçon de géographie

    La semaine dernière, nous avons étudié les terrains grâce à Ma Première Géographie Documentaire, de Didier Glad.
    Devant la photo du terrain sablonneux, mes élèves traversaient mentalement la Méditerranée et s'enfonçaient en Afrique à la recherche du désert du Sahara.
    Quand on a, à deux pas de son école, toute une étendue de la commune recouverte par des safres ( formation sédimentaire gréso-sablo-marneuse plus ou moins compacte du miocène), c'est quand même dommage d'aller si loin pour observer un terrain sableux !

    Alors, voilà, mes géographes en étude sur le terrain !

    Leçon de géographie

    Leçon de géographie

    Leçon de géographie

    Leçon de géographie

    Leçon de géographie

    Leçon de géographie

    Pour revenir à l'école, nous sommes montés tout en haut de la colline, là-haut sur le plateau en passant par des drayes tracées par le gibier, ou peut-être autrefois par les bergers, leurs chèvres et leurs moutons (chez nous, il n'y a plus de pastoralisme depuis... autrefois, dans les années 1950). Ça a été parfois difficile parce que la végétation est un peu piquante, griffeuse et agressive (du moins dans l'esprit d'un enfant de six ans qui ne quitte jamais les routes goudronnées).
    Sur le plateau, nous avons vu le papa de Lisette qui travaillait ses vignes, des essais de terriers faits par une colonie de lapins et puis, certains ont cherché des traces de loup et... de fil en aiguille... l'idée des bergers et de leurs troupeaux a fait son chemin...

    - Maîtresse, tu es comme une maman qui aurait vingt-deux enfants à amener à l'école...

    - Ou comme une bergère qui aurait un troupeau de chèvres et de moutons ! Et des chiens de berger !

    - Bêêêh ! Bêêêêêh ! Bêêêêh ! (x 20)

    - Ouah ! Ouaf ! Ouip, ouip, ouip ! Ouaf ! (x 2)

    Alors, je leur ai montré comment les bergers appelaient leurs bédigues, autrefois, dans les années 1960 (et j'ai triché un peu en leur disant que, lorsqu'elles entendaient ça, les bédigues, et les chiens, se taisaient et suivaient en silence) :

    - Brouououououououh ! Tièr, tièr, tièr, tièr !

    - ... ... ...

    - Bêêêh ! Bêêêêêh ! Bêêêêh ! (x 20)

    - Ouah ! Ouaf ! Ouip, ouip, ouip ! Ouaf ! (x 2)

    - Brouououououououh ! Tièr, tièr, tièr, tièr !

    - ... ... ...

    - Bêêêh ! Bêêêêêh ! Bêêêêh ! (x 20)

    - Ouah ! Ouaf ! Ouip, ouip, ouip ! Ouaf ! (x 2)

    - Brouououououououh ! Tièr, tièr, tièr, tièr !

    - ... ... ...

    Leçon de géographie

    Ce qui me fait le plus mal au cœur, c'est que l'an prochain, ce genre de balade, départ à 13 h 40 à pied, 45 minutes de marche entrecoupée d'arrêt pour observer une flaque de boue sur terrain argileux, des " genêts d'or qui sentaient bon tant qu'ils pouvaient ", des pins et des chênes verts en fleur, un ruisseau coulant sur une plaque de safre encore bien compacte, et puis des "sables mouvants" où l'eau s'infiltre, suivies de 45 minutes de jeux et d'observations libres, puis 15 minutes de "goûter", et enfin 60 minutes de grimpette, lectures de paysages, observation du terrain, bêlements de brebis, pauses boisson, sur le chemin du retour, eh bien, il faudra oublier.

    Tout ça parce que ça dépassera les horaires prévus pour l'après-midi et cela empêchera les ex-élèves, redevenus zenfants dont il faut préserver l'intérêt, d'arriver à l'heure à l'activité "guitare sur poney" prévue dans le Vieux Port de Marseille entre 16 h et 16 h 45 !


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Avril 2014 à 15:39

    Tu oses faire des sorties scolaires ? Et les fondamentaux, tu y penses aux fondamentaux ?

    Que vont penser ceux qui pensent que tu es réac, maintenant que tu fais du Jean Zay et du Freinet ?

    2
    Jeudi 24 Avril 2014 à 19:11

    C'est parce que j'adore le principe du caméléon posé sur une couverture écossaise ! he

    3
    Jeudi 24 Avril 2014 à 20:58

    Jolie sortie, jolies photos, joli récit. Il n'y a pas que les enfants qui apprennent : j'en bêlerais presque.

    4
    françoise svel
    Jeudi 24 Avril 2014 à 21:03

    Non, je ne dirai pas ce que ça me rappelle...( et Cyrano de Bergerac joué par mes cinquièmes dans la cours de "notre" château... ) Allons, tant qu'il y aura des bouquins de géo ( euh... ça fait longtemps que je n'en avais pas vus) comme celui de Didier et des gosses qui ne demandent qu'à apprendre, des profs continueront à faire leur boulot !

    5
    Jeudi 24 Avril 2014 à 21:15

    Pourquoi tu ne veux pas le dire, Françoise ?

    6
    françoise svel
    Jeudi 24 Avril 2014 à 21:34
    Parce que ce n'est pas de la géo... Hors sujet, donc, mais l'esprit était le même.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    gelsomina
    Jeudi 24 Avril 2014 à 21:56

    DoubleCasquette, PREND MOI DANS TA CLASSE!!!!!!  cry


    Avant je voulais être académicienne, puis Emile Zola ; maintenant je veux être DoubleCasquette!!! he

    8
    gelsomina
    Jeudi 24 Avril 2014 à 21:57

    Loys a dit : "Jolie sortie, jolies photos, joli récit. Il n'y a pas que les enfants qui apprennent : j'en bêlerais presque."


    Je suis d'accord avec lui! J'en bêêêle devant mon écran d'ordinateur. Vivement que j'ose proposer ce genre de sortie à mes élèves!

    9
    Jeudi 24 Avril 2014 à 22:07
    10
    Bang
    Vendredi 25 Avril 2014 à 09:28

    Oui en effet on apprend beaucoup de choses même en tant qu'adulte. Je doute que la plupart des PE puissent accompagner ce genre de sorties avec un vocabulaire aussi riche que celui de DC cependant.


    Autre chose: dans les pays qui fonctionnent sur 8.30-15 il y a des sorties scolaires du même style! (je suis bien placée pour le savoir). Mais le départ est évidemment plus matinal que 13h40. Bref, faux problème. Sur la question des rythmes, je ne vous suis pas du tout contrairement à (presque) tout le reste.

    11
    Vendredi 25 Avril 2014 à 09:50

    Oui, sauf que notre ministre nous a vendu la réforme en disant aux familles que cela permettrait de consacrer cinq matinées aux fondamentaux... Et qu'en France, le sacro-saint repas de midi impose une pause méridienne non payée aux enseignants qui encadrent la sortie. Et qu'il n'existe pas de système d'heures supplémentaires pour transformer le bénévolat en temps de travail rémunéré. Et... j'y vais, j'ai rendez-vous chez l'ophtalmo !

    12
    Vendredi 25 Avril 2014 à 12:20

    "Je doute que la plupart des PE puissent accompagner ce genre de sorties avec un vocabulaire aussi riche que celui de DC cependant."


    Rôô c'est pénible tout de même cette idée que les PE sont pour la plupart des incultes ! 


    OK, on est pas tous calé en géologie, je veux bien l'entendre, mais ce sera, pour le PE féru d'histoire, la visite d'un château, ou pour un autre celle du Muséum d'histoire Naturel sur les serpents, ou celle du Musée de la Musique ou des Beaux-Arts...


    Notre diversité fait aussi notre richesse, Bang.


    Et pour abonder dans le sens de DC, je dirais que (bien que je sois favorable au raccourcissement des après-midis, vivant en ce moment la semaine de 4 jours et demi avec un certain soulagement), les 45 minutes de moins rendent certaines sorties à la journée impossible, du fait du trajet, alors qu'on arrivait à les faire l'an passé.


    A moins d'ajouter au bénévolat de la pause méridienne un départ plus matinal, tout aussi bénévole...

    13
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:26

     Ou alors d'emmener les gentils z'animateurs du péri-scolaire. Ce sera alors eux qui feront des heures sup aux frais de la municipalité ou de l'interco ou autre collectivité territoriale dont le ministre a dit qu'elles coûtaient cher et qu'il fallait les supprimer. J'ai pas tout compris mais bon, tant qu'on est certain d'avoir encore un chasse-neige avec un conducteur ad hoc ...

    14
    françoise svel
    Vendredi 25 Avril 2014 à 21:15

    "Rôô c'est pénible tout de même cette idée que les PE sont pour la plupart des incultes ! " D'accord avec abcdefg,! Un PE est un être humain qui ne demande qu'à apprendre (on apprend toute sa vie) à condition qu'on ne le méprise pas, et qu'on ne le force pas à faire semblant d'enseigner!

    15
    Samedi 26 Avril 2014 à 15:30

    D'accord avec Abc et Françoise Svel, et c'est bien pour ça qu'une bonne formation (qui ne durerait pas forcément 5 ans mais serait solide et "prestigieuse" ) ne serait pas de trop pour nous ( même si les PE actuels sont loin d'être les incultes imbéciles que certains imaginent... ).

    16
    Bang
    Dimanche 27 Avril 2014 à 20:07

    Je n'ai jamais dit que les PE étaient des incultes!! Mais soyez honnêtes, la culture et le niveau de langue de DC, ce n'est pas la norme! D'ailleurs j'ai lu de nombreuses fois des contributions sur un certain forum où vous n'étiez pas les dernières à déplorer le faible niveau de langue de vos collègues! Quant à l'argument, on apprend toute sa vie, désolée, mais voilà qui rejoint l'idéologie pédagogiste de base... 

    17
    gelsomina
    Dimanche 27 Avril 2014 à 20:14

    On apprend d'autant mieux toute sa vie que l'on a eu de bonnes bases à l'école! tongue

    Ce n'est pas parce les fossoyeurs de l'école publique disent beaucoup de bêtises qu'ils ne disent que ça...

    18
    françoise svel
    Dimanche 27 Avril 2014 à 20:55

    Oui! On apprend toute sa vie , quand on ne nous a pas dégoutés d'apprendre!... Je ne sais pas si c'est de l'idéologie pédago de base ( je ne sais pas ce que c'est d'ailleurs...) mais je pense qu'on est tous capables de se perfectionner si on en a le désir... Bien sûr, si on ne croit plus en rien, c'est foutu d'avance, il faut changer de métier! Parfois les certitudes sont pires que le doute, mais comme le dit Phi, une solide formation, c'est le moins que puisse exiger celui qui veut faire "métier" d'enseigner aux enfants, il en a le droit et le devoir.

    19
    Dimanche 27 Avril 2014 à 21:01

    C'est bien pourquoi nous devons réclamer une vraie formation pluraliste et exigeante pour les futurs PE.


    Rien ne sert de déplorer ou de faire des cas d'espèce plus ou moins réalistes, ce qu'il faut, c'est construire.

    20
    gelsomina
    Dimanche 27 Avril 2014 à 21:30

    DC a dit "Rien ne sert de déplorer ou de faire des cas d'espèce plus ou moins réalistes, ce qu'il faut, c'est construire."

     Exactement! cool

    21
    françoise svel
    Dimanche 27 Avril 2014 à 21:42

    DC a dit vrai!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :